Promotion touristique :

Lyon à l'heure de La Réunion


Publié / Actualisé
La Réunion a posé ses valises à Lyon le 17 décembre 2009 et le c?ur de la capitale des Gaules battra au rythme du rouler jusqu'au dimanche 20 décembre. Comme il s'agit d'assurer la promotion touristique de la destination, l'IRT (Île de La Réunion Tourisme) en partenariat avec la chambre de commerce et d'industrie de La Réunion (CCIR), a mis les petits plats dans les grands. Présence de 13 artisans au marché de Noël, deuxième de France en termes de fréquentation, organisation de conférences sur la biodiversité et les opportunités d'affaires, rencontres avec les professionnels du tourisme et animations culturelles, notamment avec un grand concert gratuit de Baster, le tout en plein centre-ville, les organisateurs de l'opération semblent avoir tout fait pour que l'île fasse parler d'elle.
La Réunion a posé ses valises à Lyon le 17 décembre 2009 et le c?ur de la capitale des Gaules battra au rythme du rouler jusqu'au dimanche 20 décembre. Comme il s'agit d'assurer la promotion touristique de la destination, l'IRT (Île de La Réunion Tourisme) en partenariat avec la chambre de commerce et d'industrie de La Réunion (CCIR), a mis les petits plats dans les grands. Présence de 13 artisans au marché de Noël, deuxième de France en termes de fréquentation, organisation de conférences sur la biodiversité et les opportunités d'affaires, rencontres avec les professionnels du tourisme et animations culturelles, notamment avec un grand concert gratuit de Baster, le tout en plein centre-ville, les organisateurs de l'opération semblent avoir tout fait pour que l'île fasse parler d'elle.
L'opération s'articule autour de trois pôles. Le premier est commercial avec l'implantation d'un stand de 80m2 au marché de Noël, place Carnot dans le centre historique lyonnais. "Le marché attire tous les ans plus de 700 000 visiteurs ce qui en termes d'affluence le place en seconde position juste après Strasbourg. C'est une vitrine formidable pour La Réunion" souligne Michèle Bénard, responsable de la communication de l'IRT. Venus de La Réunion mais aussi de Métropole, les 13 artisans - exposants réunionnais proposent, entre autres, des bijoux en écailles de tortues, des épices, des fleurs, des fruits et des livres.

Le second pôle est institutionnel. Installés au rez-de-chaussée du palais du commerce, siège de la chambre de commerce et d'industrie de Lyon, plusieurs stands renseignent les visiteurs sur les atouts économiques, touristiques, culturels mais aussi gastronomiques de l'île. C'est également là que sont organisés les conférences sur la biodiversité et sur les opportunités d'affaires en terre réunionnaise, ainsi que les ateliers de travail avec les voyagistes et les tours operators.

C'est également au palais du commerce que les deux compagnies aériennes desservant directement la ville au départ de La Réunion - Air Austral et Corsair -, ont présenté leurs promotions sur les billets d'avions. De début février à la mi-juin 2010, ces compagnies proposeront des rotations à moins de 700 euros aller-retour au départ de Lyon.

Le troisième et dernier pôle est culturel avec des spectacles de musique et de danses. Ils sont présentés au marché de noël et au palais du commerce par des artistes réunionnais résidant dans l'Hexagone. Le temps de fort de cette partie sera constitué par le concert gratuit de Baster le dimanche 20 décembre à la Bourse du travail.

Quant à savoir pourquoi c'est la ville de Lyon qui a été choisie pour ces quatre jours d'animation, "c'est simple, il y a plus de 50 000 Réunionnais qui vivent à Lyon et dans le région Rhône - Alpes. L'objectif est de faire en sorte qu'ils soient les meilleurs ambassadeurs de leur île, d'où l'idée d'aller à leur rencontre et de promouvoir ce qu'ils font déjà pour que La Réunion soit mieux connue" explique Paul Caro, vice président de la CCIR et de l'IRT.

Depuis quelques années cette opération - qui coïncide avec le 20 décembre date anniversaire de l'abolition de l'esclavage -, avait lieu à Paris. "Cette fois nous avons voulu la délocaliser afin d'aller à la rencontre d'autres Réunionnais" note Michèle Bénard. Les prochaines éditions devraient avoir lieu dans d'autres villes métropolitaines.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !