Lancement d'un portail Internet réservé aux pharmaciens :

Une solution contre le gaspillage de médicaments


Publié / Actualisé
Un portail Internet qui met en relation les pharmaciens a ouvert ses portes ce lundi 11 janvier 2010. Pharmacontact propose aux pharmaciens de se revendre mutuellement leur surplus de médicaments à prix réduits en fonction de la proximité de la date de péremption. Ce concept innovant pourrait permettre aux professionnels inscrits d'éviter le gaspillage de médicaments invendus. Selon Jean Clergeaud, pharmacien et fondateur du site, ce portail pourrait représenter "50 millions d'euros de gains potentiels pour la filière."
Un portail Internet qui met en relation les pharmaciens a ouvert ses portes ce lundi 11 janvier 2010. Pharmacontact propose aux pharmaciens de se revendre mutuellement leur surplus de médicaments à prix réduits en fonction de la proximité de la date de péremption. Ce concept innovant pourrait permettre aux professionnels inscrits d'éviter le gaspillage de médicaments invendus. Selon Jean Clergeaud, pharmacien et fondateur du site, ce portail pourrait représenter "50 millions d'euros de gains potentiels pour la filière."
Selon l'importance de leur officine, les pharmaciens perdent en moyenne 2000 à 5000 euros de médicaments périmés chaque année. Les modifications de prescriptions, les changements d'habitudes, ou encore les déménagements de clients qui nécessitent la commande de médicaments spécifiques peuvent générer des sur-stocks très coûteux car tout médicament arrivé à sa date de péremption doit être détruit.

Jean Clergeaud, pharmacien depuis 33 ans, cherchait donc "une solution pour avoir un minimum de périmés" quand il a décidé de monter ce site Internet, www.pharmacontact.fr, avec l'aide de son fils. "Une consultation du site d'environ dix minutes par jour devrait pouvoir faire significativement diminuer les pertes en périmés" selon lui.

Tous les pharmaciens français peuvent s'inscrire sur le site puisqu'ils répondent aux lois françaises. "Toutefois, pour que ce système soit efficace à La Réunion, il faudrait que plusieurs pharmaciens de l'île s'inscrivent", précise Guillaume Clergeaud. La cherté des frais de port pourrait faire perdre tout son attrait au concept.

L'inscription sur ce portail, exclusivement réservée aux professionnels des médicaments, coûte 200 euros par an. Par mesure de sécurité, chaque inscription est validée manuellement, afin de vérifier la véracité des informations données par les personnes intéressés.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !