Visite du Président de la République :

L'intersyndicale appelle à la mobilisation


Publié / Actualisé
Une intersyndicale qui regroupe la CGTR, la CFDT, la CFTC, le FSU, l'Unsa et le Saiper (éducation nationale) appelle à une mobilisation le 19 janvier 2010 à 16h30 au rond-point de la salle Candin (Saint-Denis). Cette manifestation a pour objectif de remémorer au Président de la République "l'ensemble des problèmes sociaux non réglés depuis les manifestations menées par le Cospar" explique Ivan Hoareau, porte-parole de l'intersyndicale et secrétaire général de la CGTR. Nicolas Sarkozy sera à l'ADPE, dans le chef-lieu, au moment de la mobilisation. Il est attendu sur l'île le 18 janvier, à 20h, à Pierrefonds.
Une intersyndicale qui regroupe la CGTR, la CFDT, la CFTC, le FSU, l'Unsa et le Saiper (éducation nationale) appelle à une mobilisation le 19 janvier 2010 à 16h30 au rond-point de la salle Candin (Saint-Denis). Cette manifestation a pour objectif de remémorer au Président de la République "l'ensemble des problèmes sociaux non réglés depuis les manifestations menées par le Cospar" explique Ivan Hoareau, porte-parole de l'intersyndicale et secrétaire général de la CGTR. Nicolas Sarkozy sera à l'ADPE, dans le chef-lieu, au moment de la mobilisation. Il est attendu sur l'île le 18 janvier, à 20h, à Pierrefonds.
L'intersyndicale a remis une lettre ouverte au Président de la République dans laquelle elle rappelle "que tous les problèmes soulevés lors des manifestations du premier semestre 2009 n'ont pas trouvé de solutions", résume Ivan Hoareau, l'un des leaders du Cospar. "Le problème essentiel du pouvoir d'achat est toujours aussi criant et ceux des minima sociaux, des salaires gelés ou encore de l'augmentation des prix ne sont pas en reste" continue Ivan Hoareau,

L'intersyndicale ne décolère pas des peu d'avancées constatées depuis leur mobilisation. "Nous rappelons également dans notre courrier que le dossier complet que nous avions remis lors des Etats-Généraux est resté lettre morte. Nous y exprimions notre point de vue sur la crise à La Réunion mais nous y formulions également des propositions" déclare le porte-parole de l'intersyndicale.

Nicolas Sarkozy restera moins de deux jours sur l'île. L'avion présidentiel se posera lundi 18 janvier à l'aéroport de Pierrefonds à Saint-Pierreen fin d'après-midi. Le Président de la République séjournera à l'hôtel Palm de Petite-Île pour son unique nuit sur l'île. Puis il est prévu qu'il adresse ses v?ux à la France d'Outre-mer, le mardi 19 janvier 2010, à 18 heures, en direct du Parc des expositions et des congrès de Saint-Denis avant de repartir pour Paris.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !