Chiffres de la délinquance 2009 :

Hausse des vols avec violence


Publié / Actualisé
La préfecture a publié le bilan statistique de la délinquance réunionnaise en 2009, ce mercredi 27 janvier 2010. On y constate une augmentation de 14,12 % des vols avec violence. Par ailleurs, une hausse significative des escroqueries économiques et financières de 8,03 %, soit 502 faits de plus, est à noter. Un bilan pourtant qualifié de "positif" par le représentant de l'Etat à la Réunion du fait de la légère diminution du nombre de faits délictueux constatés par rapport à 2008 : moins 0,22%, soit 68 faits de délinquance en moins.
La préfecture a publié le bilan statistique de la délinquance réunionnaise en 2009, ce mercredi 27 janvier 2010. On y constate une augmentation de 14,12 % des vols avec violence. Par ailleurs, une hausse significative des escroqueries économiques et financières de 8,03 %, soit 502 faits de plus, est à noter. Un bilan pourtant qualifié de "positif" par le représentant de l'Etat à la Réunion du fait de la légère diminution du nombre de faits délictueux constatés par rapport à 2008 : moins 0,22%, soit 68 faits de délinquance en moins.
Les vols, qui représentent près de la moitié des faits délictueux à La Réunion, enregistrent une baisse de 4,75 %. Les vols à main armée notamment chutent de 30,00 %. Suivent les vols d'automobile (-22,85 %), les vols à la roulotte et d'accessoires (- 12,41 %) et les vols à la tire (- 4,94 %). Les cambriolages qui constituent un "objectif prioritaire pour le ministre de l'Intérieur" selon la Préfecture sont également en diminution de 9,81 %, soit 275 faits en moins. En revanche, les vols de deux roues motorisées ont augmenté de 3,16 %.

En ce qui concerne les infractions relevant des atteintes volontaires à l'intégrité physique, la Préfecture enregistre une évolution contrastée. Si les violences physiques "non crapuleuses" (par exemple les coups et blessures volontaires sans intention de voler) et les violences physiques crapuleuses sont en hausse, respectivement de 6,31 % et de 12,88 %, les violences sexuelles apparaissent en diminution (-1,11 %).

La Préfecture annonce un renforcement de la répression de ces violences en 2010. "Les actions de prévention et de répression pour lutter contre les violences physiques non crapuleuses, tout spécialement les violences faites aux femmes et intrafamiliales, seront multipliées".

Le recul de la délinquance de proximité apparaît quant à lui relativement conséquent avec une baisse de 7,14 % des faits constatés, soit 927 faits délictueux en moins.

Depuis janvier 2009, le nombre des gardes à vue et celui des personnes mises en cause sont en hausse respectivement de 2,34 % et de 3,33 %. Le taux d'élucidation de la délinquance générale en 2009 s'établit quant à lui à 44,20 %. Il est en progression de 0,1 % par rapport à 2008. "A titre de comparaison, rappelle la préfecture, le taux d'élucidation pour l'ensemble du territoire national, en 2009, est de 37,70 %". Toujours selon le représentant de l'Etat à La Réunion, ces chiffres s'expliqueraient du fait d'un "renforcement de l'activité des services de Police et de Gendarmerie".

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !