Promotion du tourisme :

L'IRT mise sur les spots publicitaires


Publié / Actualisé
L'IRT, Île de la Réunion tourisme, lance une nouvelle campagne de spots de promotion de La Réunion à la Télévision, pour " assurer l'attractivité de notre territoire ", précise Pierre Vergès, Président de l'IRT. Cette nouvelle campagne de communication reprend le slogan "Chez nous, vous êtes chez vous" lancé en septembre dernier en métropole.
L'IRT, Île de la Réunion tourisme, lance une nouvelle campagne de spots de promotion de La Réunion à la Télévision, pour " assurer l'attractivité de notre territoire ", précise Pierre Vergès, Président de l'IRT. Cette nouvelle campagne de communication reprend le slogan "Chez nous, vous êtes chez vous" lancé en septembre dernier en métropole.
Vivement critiquée au cours la campagne des élections régionales et taxée de "coquille vide", l'IRT tient à défendre sa place : "L'IRT est le dépositaire de l'attractivité du territoire mais nullement de ses professionnels. Ces derniers sont libres de mener leur politique commerciale, d'appliquer leur tarif, de se mettre aux normes. Si telle structure, petite ou grande, n'a pas un taux de remplissage suffisant, il faut que son Directeur arrête de regarder à l'extérieur pour trouver un ou des responsables. Composé de 45 membres volontaires, professionnels du tourisme de tout horizon, le Comité d'Orientation de l'IRT donne son avis sur les actions à mener, la stratégie à mettre en place. Ils participent donc activement au développement de l'île."

Alors que le Tourisme est en perte de vitesse et que les chiffres annoncés par l'Organisation Mondiale du Tourisme (OMT) font état d'une baisse de 4,3 %, l'IRT veut poursuivre sa mission. " La France est notre premier marché émetteur. Notre premier devoir est de faire connaître la destination, " explique l'IRT. Pour communiquer de façon efficace, l'axe qui a été de nouveau privilégié, est celui de l'image. 3 spots publicitaires, " chez nous vous êtes chez vous " , mettent en valeur l'ensemble des atouts de l'île : paysages, sites, activités, population métissée, montagne, lagon, volcan, marchés, randonnée, plongée...

Une première vague de campagne est prévue en mars-avril-mai sur les médias TV métropolitains, sur internet et la nouveauté au cinéma, puis une seconde en septembre. Le budget alloué pour cette première vague de campagne s'élève à 1 million d'euros.

En complément de la campagne télévisée, l'IRT lance une campagne de promotion sur internet. Sur le site du Comité régional du Tourisme, à partir d'une table de mixage virtuelle, les internautes pourront mixer différentes séquences du film. Dans une seconde étape, les internautes seront invités à promouvoir leurs productions auprès d'amis.

Les chiffres officiels de la fréquentation touristique 2009 seront connus au cours de la semaine 15 mars. " Ce serait une réelle satisfaction pour nous s'ils étaient aussi bons que ceux de 2005 (409 000 touristes), année avant le chik, compte tenu de la crise internationale. Nous attendons avec beaucoup de sérénité ces résultats qui seront, nous en sommes certains, meilleurs qu'en 2005, " assure Pierre Vergès.

Quant aux résultats de la fréquentation hôtelière, ils ont été publiés le 25 février. Ils laissent apparaître un retrait de plus de 8 % par rapport à 2008, et se situe même en deçà de l'année du chikungunya. Pierre Vergès tient à préciser : " Ce qui n'a pas été dit, c'est que l'offre d'hébergement avait chuté de 650 chambres d'hôtels classés (perdues lors de la crise du chik), rendant par la même, la comparaison inutile. De plus, la perte de ces chambres classées n'est pas sèche puisque celles-ci sont pour la très grande majorité devenues non classées ne figurant plus ainsi, dans l'étude réalisée. "

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !