Enquête mensuelle dans l'hôtellerie :

L'année démarre faiblement


Publié / Actualisé
Avec 66 400 nuitées, le mois de janvier 2010 enregistre une fréquentation de

l'hôtellerie classée en baisse de 8,5 % par rapport au mois de janvier 2009. C'est le niveau le plus bas depuis ces cinq dernières années pour un mois de janvier. L'offre de chambre demeurant stable, le taux d'occupation perd 4,7 points et se fixe à 54,4%, annonce l'Insee (Institut national de la statistique et des études économiques) dans un communiqué ce jeudi 25 mars 2010.
Avec 66 400 nuitées, le mois de janvier 2010 enregistre une fréquentation de

l'hôtellerie classée en baisse de 8,5 % par rapport au mois de janvier 2009. C'est le niveau le plus bas depuis ces cinq dernières années pour un mois de janvier. L'offre de chambre demeurant stable, le taux d'occupation perd 4,7 points et se fixe à 54,4%, annonce l'Insee (Institut national de la statistique et des études économiques) dans un communiqué ce jeudi 25 mars 2010.
Sur un trimestre, entre novembre et janvier, ce sont les hôtels trois étoiles qui subissent la plus forte baisse de fréquentation, avec une diminution de 15,6 % du nombre de nuitées par rapport à la même période de l'année dernière. Si les hôtels de zéro à deux étoiles subissent eux aussi un recul de 8,1 % de leur fréquentation, l'hôtellerie quatre étoiles enregistre a contrario une hausse de 9,7 %. Cette hausse est néanmoins à relativiser par le niveau de fréquentation exceptionnellement bas de
cette catégorie d'hôtel en début 2009, du fait de la rénovation d'une structure de taille importante.

Sur les trois derniers mois, les régions Sud et Nord-Est subissent les plus fortes baisses de fréquentation par rapport à la même période l'an passé (respectivement
-12,2% et -18,3%). La fréquentation de l'Ouest ne diminue, en revanche, que de 3%.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !