Madagascar - Tempête tropicale Hubert :

Le bilan s'aggrave


Publié / Actualisé
Le bilan qui suit le passage de la tempête Hubert sur Madagascar ne cesse de s'aggraver. En effet, au 25 mars, le Bureau National de Gestion des Risques et des Catastrophes (BNGRC) fait état de 83 morts, 34 disparus, 186 613 sinistrés, 52 855 sans-abris, 13 022 déplacés. L'économie de la région est également durement touchée avec 33 203 rizières et 16 449 champs inondés. L'habitat et les infrastructures ont subi de gros dégâts dans cette région déjà enclavée, le BNGRC dénombre 13 449 cases, 7 radiers et 19 ponts détruits. Les régions ont été surtout affectées par les pluies, les vents n'ayant pas été excessivement violents.
Le bilan qui suit le passage de la tempête Hubert sur Madagascar ne cesse de s'aggraver. En effet, au 25 mars, le Bureau National de Gestion des Risques et des Catastrophes (BNGRC) fait état de 83 morts, 34 disparus, 186 613 sinistrés, 52 855 sans-abris, 13 022 déplacés. L'économie de la région est également durement touchée avec 33 203 rizières et 16 449 champs inondés. L'habitat et les infrastructures ont subi de gros dégâts dans cette région déjà enclavée, le BNGRC dénombre 13 449 cases, 7 radiers et 19 ponts détruits. Les régions ont été surtout affectées par les pluies, les vents n'ayant pas été excessivement violents.
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !