8ème édition de la Semaine du Développement Durable :

"Changeons les comportements"‎


Publié / Actualisé
Michel Lalande, Préfet de la Réunion, a présenté ce mardi 30 mars 2010 la 8ème édition de la Semaine du Développement Durable. Un lieu symbolique du patrimoine réunionnais, le Conservatoire Botanique National de Mascarin aux Colimaçons, a été choisi pour le lancement de cette opération. À travers la présentation de quelques porteurs de projets, la conférence a abordé les différents thèmes du développement durable (consommation durable, gestion des déchets, biodiversité, énergies renouvelables, sensibilisation des jeunes). Différentes actions seront menées du jeudi 1er au jeudi 7 avril 2010 pour "promouvoir des démarches exemplaires en matière de développement durable et inciter le plus grand nombre à changer de comportement," annonce la Direction régionale de l'environnement.
Michel Lalande, Préfet de la Réunion, a présenté ce mardi 30 mars 2010 la 8ème édition de la Semaine du Développement Durable. Un lieu symbolique du patrimoine réunionnais, le Conservatoire Botanique National de Mascarin aux Colimaçons, a été choisi pour le lancement de cette opération. À travers la présentation de quelques porteurs de projets, la conférence a abordé les différents thèmes du développement durable (consommation durable, gestion des déchets, biodiversité, énergies renouvelables, sensibilisation des jeunes). Différentes actions seront menées du jeudi 1er au jeudi 7 avril 2010 pour "promouvoir des démarches exemplaires en matière de développement durable et inciter le plus grand nombre à changer de comportement," annonce la Direction régionale de l'environnement.
En 2030, l'île comptera un million d'habitants. Les besoins en logements sont "immenses" et la réalisation d'équipements de base (traitement des eaux et des déchets, production électrique, transports collectifs) est "indispensable", selon la Direction de l'environnement. L'enjeu est de répondre à une question centrale : comment répondre à ces besoins tout en préservant la biodiversité de l'île, son littoral, un aménagement équilibré du territoire ?

Le projet Réunion 2030-GERRI et les orientations du Grenelle de l'Environnement visent à apporter une réponse à ces enjeux à venir. " Ils engagent l'île vers un développement économiquement efficace, socialement équitable et écologiquement soutenable. Il s'agit de faire de la Réunion une terre d'innovation, offrant notamment des systèmes de transports et d'énergie à la hauteur de ces ambitions environnementales et d'indépendance énergétique", indique la Direction régionale de l'environnement (Diren).

La Diren tient à préciser que "la crise sociale et économique ne remet pas en cause ces ambitions, au contraire, le développement durable est pourvoyeur d'emplois dans des domaines clés comme la construction, les travaux publics , le traitement de l'eau, le cadre de vie, les énergies renouvelables." Autre point positif selon la Direction régionale de l'environnement : "Les comportements éco-responsables évitent de nombreuses dépenses (liées au gaspillage de l'eau, à la mauvaise maîtrise de l'énergie), et contribuent au cadre de vie ainsi qu'à la santé."

Cette année, un record de 143 projets labellisés place la Réunion au rang de 1er département devant le Nord (128) et 4ème région derrière l'Ile de France (250), Rhône Alpes (160) et Nord-Pas-de-Calais (154). Ces projets sont portés par 4 grandes catégories d'acteurs (établissements scolaires, entreprises, associations et administrations et collectivités locales). La SDD 2009 avait également été riche avec 140 projets réalisés.

Cette édition 2010 dont le mot d'ordre est "Passez au durable, ça marche !", comportera de nombreux temps forts s'adressant aux scolaires et au grand public. 10 communes (St-Benoît, Le Port, Entre-Deux, Saint-Denis, Bras-Panon, Trois Bassins, St-Philippe, St-Joseph, Le Tampon, St-Leu) organisent ainsi 11 évènements de type :
- villages/forum du développement durable (expositions, conférences, ateliers ...), pour faciliter la mise en relation, les échanges entre le public et les porteurs de projet
- manifestations populaires pour attirer le grand public et porter son attention sur les gestes et les mesures concrètes possibles à La Réunion répondant au développement durable.

Autre innovation de l'année : le site internet www.sdd.re comprenant l'ensemble du programme, des vidéo reportages d'une vingtaine de projets, les annales de la SDD 2009. De contenu libre de droit, ce site a vocation par la suite à être utilisé comme vecteur d'information des activités des porteurs de projets, qui ne s'arrêtent pas à la semaine du développement durable.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !