Agriculture :

Prime bagasse : l'accord de versement signé


Publié / Actualisé
EDF, l'Etat, la Séchilienne Sidec, propriétaire des centrales thermiques, et les usiniers ont finalement signé l'accord de versement de la prime bagasse ce mercredi 21 avril 2010. Reste à la commission de régulation de l'énergie (CRE) à donner son avis avant la fin du mois d'avril. Si elle ne soulève aucune contestation, la prime devrait être versée aux planteurs réunionnais d'ici la fin du mois de mai. Cette annonce devrait ainsi mettre fin à près de 5 mois d'attente des agriculteurs.
EDF, l'Etat, la Séchilienne Sidec, propriétaire des centrales thermiques, et les usiniers ont finalement signé l'accord de versement de la prime bagasse ce mercredi 21 avril 2010. Reste à la commission de régulation de l'énergie (CRE) à donner son avis avant la fin du mois d'avril. Si elle ne soulève aucune contestation, la prime devrait être versée aux planteurs réunionnais d'ici la fin du mois de mai. Cette annonce devrait ainsi mettre fin à près de 5 mois d'attente des agriculteurs.
C'était le 21 décembre 2009. À l'issue d'une longue réunion du comité paritaire de la canne et du sucre, l'ensemble des industriels et des planteurs étaient parvenus à un protocole d'accord répartissant la nouvelle valeur. Cet accord attribuait 11,30 euros/ tonne aux planteurs et 1,70 euro/tonne pour les industriels. Chacune des deux parties s'engageait également à verser 25 centimes d'euros au sein d'eRcane, centre de recherche et de formation, qui représente la canne réunionnaise à l'international. Le versement de cette prime devait intervenir trois mois après la signature de l'accord, à savoir le 21 mars 2010.



Au 28 mars 2010, toujours rien n'avait été versé. Les agriculteurs étaient donc très inquiets. Nombreux sont ceux qui attendait le versement de cette prime pour rembourser leurs fournisseurs. "Ce serait une grosse bouffée d'oxygène pour tous", soulignait Jean-Yves Minatchy, président de la chambre d'agriculture. En effet, cette prime constitue en moyenne 6 000 à 8 000 euros qui soulageront la trésorerie des planteurs.

Le désarroi se faisant grandissant, les syndicats sont montés au créneau. Conférences de presse, blocage de l'usine de Bois-Rouge ou encore manifestation à Saint-Denis ou devant le siège d'EDF, autant d'actions menées par la CGPER et la FDSEA pour enfin obtenir des précisions sur les délais de paiement de cette prime. C'est finalement le 14 avril 2010 que les planteurs obtiennent l'information demandée : la prime bagasse sera versée dans le courant du mois de mai.

L'accord de versement de cette prime ayant été signé ce mercredi 21 avril, les délais semblent se confirmer. En effet, la CRE doit se réunir le 29 avril prochain afin de donner son avis sur le dossier. Si son avis est favorable, ce qui sera vraisemblablement le cas, le versement par EDF de la prime bagasse interviendra dans les 15 jours sur les comptes des centrales thermiques. Ce qui permettra le versement des 11,05 euros sur les comptes des planteurs avant la fin du mois de mai.

Dans un communiqué publié ce jeudi 22 avril, la Chambre d'agriculture et la CGPER "se félicitent de l'accord signé". "Les différentes parties se sont engagées à ce que le versement aux planteurs se déroule sans délais et qu'aucun centime d'euro ne soit prélevé sur les 11,05 euros des planteurs". Selon Jean-Yves Minatchy, président de la chambre d'agriculture, la Séchilienne Sidec, propriétaire des centrales thermiques, devrait prélever la somme qu'elle réclame sur la somme versée aux usiniers.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !