Santé - Chikungunya :

56 cas confirmés, 16 cas probables


Publié / Actualisé
Le dernier bulletin épidémiologique publié par l'agence régionale de santé ce jeudi 6 mai 2010 fait état de de 11 nouveaux cas confirmés et et de 4 nouveaux cas probables de chikungunya depuis le 28 avril dernier. Au total, on dénombre 56 cas confirmés et 16 cas probables de chikungunya à La Réunion.
Le dernier bulletin épidémiologique publié par l'agence régionale de santé ce jeudi 6 mai 2010 fait état de de 11 nouveaux cas confirmés et et de 4 nouveaux cas probables de chikungunya depuis le 28 avril dernier. Au total, on dénombre 56 cas confirmés et 16 cas probables de chikungunya à La Réunion.
Les nouveaux cas confirmés sont domiciliés sur la commune de Saint-Paul (6), Salazie (2), Saint-Benoît (1), le Port (1) et 1 touriste métropolitain ayant principalement séjourné à Saint-Gilles-les-Bains. Le foyer épidémique de Plateau-Caillou est stable et les cas restent groupés dans la commune de Saint-Paul.

Par ailleurs, une réunion du groupement d'intérêt public, Service de prophylaxie renforcé, a été organisée le 3 mai 2010, afin d'établir un bilan de la situation et des moyens mobilisés dans les communes pour lutter contre la prolifération de moustiques. Lors de cette réunion, le préfet a assuré le soutien de l'Etat, aux communes, par le financement de 500 emplois aidés pour le nettoyage des ravines.

Depuis l'Assemblée Générale des Maires du 14 avril 2010, des mesures relatives à la gestion des déchets ont été mises en oeuvre dans l'ensemble de l'île : enlèvement des déchets sauvages et des véhicules hors d'usage...

L'agence régionale de santé rappelle les gestes à adopter pour éviter tout risque de propagation du chikungunya : éliminer les eaux stagnantes dans son environnement (vider les soucoupes, vérifier l'écoulement des gouttières, respecter les jours de collecte des déchets...), se protéger contre les piqûres de moustiques (diffuseurs, répulsifs, vêtements couvrants...).


Et en cas d'apparition brutale de fièvre éventuellement associée à des maux de tête, douleurs musculaires, éruptions cutanées, nausées ou fatigue, il faut consulter un médecin, continuer à se protéger des piqûres de moustiques et se signaler au 0 800 110 000 pour une intervention.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !