Université de La Réunion :

Une 2ème année de médecine à la rentrée 2010


Publié / Actualisé
Une deuxième année de médecine sera créée à La Réunion dès la rentrée prochaine. C'est ce qu'a annoncé Mohamed Rochdi, président de l'université de La Réunion, lors d'une conférence de presse organisée ce lundi 10 mai 2010. À l'horizon 2011, l'Université de la Réunion proposera aux jeunes étudiants réunionnais un cursus composé des 3 premières années de médecine. Objectifs avoués, "créer des vocations et inciter les étudiants réunionnais à revenir sur l'île à l'issue de leurs études".
Une deuxième année de médecine sera créée à La Réunion dès la rentrée prochaine. C'est ce qu'a annoncé Mohamed Rochdi, président de l'université de La Réunion, lors d'une conférence de presse organisée ce lundi 10 mai 2010. À l'horizon 2011, l'Université de la Réunion proposera aux jeunes étudiants réunionnais un cursus composé des 3 premières années de médecine. Objectifs avoués, "créer des vocations et inciter les étudiants réunionnais à revenir sur l'île à l'issue de leurs études".
"C'est un événement historique", a lancé Mohamed Rochdi, en référence à la mise en place de la 2ème année de médecine dès la rentrée 2010 à l'Université de La Réunion. Cette nouvelle année sera mise en place 34 ans après la création de la 1ère année d'études médicales, en 1976. "C'est le fruit d'un long combat", se réjouit le président de l'université.

En effet, cela fait plusieurs années qu'élus, enseignants, et même professionnels de la santé plaident en faveur de la création de la 2ème et de la 3ème année de médecine à La Réunion. Deux raisons à cela. D'abord, "permettre aux néo-bacheliers de faire 3 années de médecine sur leur île natale pourrait créer des vocations", explique Mohamed Rochdi. D'autre part, "faire 3 années d'études à La Réunion permet à ces jeunes d'avoir un ancrage. Une fois les études terminées à La Réunion, ils pourraient être incités à revenir ici pour leur internat et pour exercer", affirme Michel Calmon, directeur du Centre Hospitalier Régional (CHR). "Dans une île où la densité de médecins est la plus faible de France, un retour des diplômés serait la bienvenue", ajoute t-il. "Ce sont des hypothèses", relativise le responsable de l'université.

Quoiqu'il en soit, dès la rentrée 2010, les étudiants qui réussiront le concours cette année entreront en 2ème année de médecine à la Faculté de Santé de l'Université de La Réunion. Le numerus clausus pour cette session est de 70 places (et 6 places complémentaires pour les étudiants de nationalité étrangère qui réussiraient le concours et qui seraient classés au-delà des 70 premiers). Puis en 2011, ils poursuivront leur 3ème année sur l'île. "Les étudiants qui s'inscrivent en 1ère année de médecine à La Réunion devront faire leurs 3 années ici", précise Jimmy Selombarom, responsable pédagogique de la 1ère année de médecine.

Une fois la Licence en poche, les futurs médecins devront s'envoler pour la métropole afin de poursuivre le cursus, à savoir la 4ème, 5ème et 6ème année. Jusqu'à aujourd'hui, ils devaient obligatoirement rejoindre l'université de Bordeaux. Cela devrait changer dans les années à venir. "Nous discutons avec plusieurs facultés métropolitaines pour permettre l'accueil des étudiants réunionnais. Nous voulons qu'ils poursuivent leurs études dans les meilleures universités", indique Mohamed Rochdi. La 6ème année terminée, les étudiants pourront, s'ils le souhaitent, revenir à La Réunion afin de continuer leur internat et leur post-internat.

Afin de permettre l'accueil dans les meilleures conditions des jeunes étudiants ainsi que des internes, l'Université de La Réunion et le CHR signeront une convention d'ici la fin de l'année 2010 pour mettre en place un CHU (Centre Hospitalier Universitaire). "Nous étions la seule région de France à ne pas avoir de CHU", rappelle Michel Calmon.

Côté étude, ce sont les professeurs d'université et des praticiens hospitaliers volontaires qui seront chargés de l'enseignement lors des 3 années. "Nous avons reçu près de 60 candidatures de praticiens qui souhaitent enseigner. Nous avons dû faire une sélection", souligne Mohamed Rochdi. Par ailleurs, les étudiants de 1ère année qui ne seront pas reçus aux concours mais qui obtiendront plus de 10 de moyenne (les "reçus collés") auront la possibilité de faire valider leur année afin d'entrer directement en 2ème année dans une autre filière scientifique ou technologique.

A la question de l'absence de la 4ème, 5ème et 6ème année de médecine à La Réunion, Mohamed Rochdi répond : "Nous souhaitons une construction progressive du cursus. Nous voulons d'abord réussir à structurer la filière sur 3 années, puis nous verrons dans quelques années l'évolution du continuum pédagogique".

   

1 Commentaire(s)

Shine, Posté
c tres interessant, svp j'aimerais avoir un renseignement, je suis une etudiante en PACES, choix medecine dans une universite de Madagascar, et j'aimerai savoir si il est possible de continuer mon cursus a la reunion, si oui quelles sont les modalites? j'aimerai vraiment mais je ne sais pas comment m'y prendre, merci d'avance pour vos reponses. Shine