Organisation syndicale :

L'Unsa santé a reçu la visite de la secrétaire nationale


Publié / Actualisé
Françoise Kalbe, secrétaire générale nationale de la Fédération de l'Unsa santé est en visite dans l'île depuis ce vendredi 14 mai 2010. Sa venue intervient dans le cadre de la réorganisation régionale du secteur de la santé avec la mise en place de l'agence de santé de l'Océan Indien depuis le 1er avril dernier.
Françoise Kalbe, secrétaire générale nationale de la Fédération de l'Unsa santé est en visite dans l'île depuis ce vendredi 14 mai 2010. Sa venue intervient dans le cadre de la réorganisation régionale du secteur de la santé avec la mise en place de l'agence de santé de l'Océan Indien depuis le 1er avril dernier.
La secrétaire générale nationale de la Fédération de l'Unsa santé et membre du Conseil supérieur de la fonction publique hospitalière a rencontré l'équipe de l'Unsa santé à la Réunion et a souhaité apporter une formation syndicale aux adhérents locaux. La rencontre s'est déroulée au centre du Coghor (comité des oeuvres sociales des Hospitaliers de la Réunion) ce vendredi.

Françoise Kalbe a également été reçue par la direction de l'agence de santé de l'Océan Indien (ARS OI). La secrétaire générale de la Fédération a réaffirmé la position "favorable" de l'Unsa sur cette nouvelle structure qui a pour objectif d'établir une nouvelle politique pour "améliorer la santé de la population et le système de santé à La Réunion et à Mayotte". "Un travail de partenariat sera mis en place entre les deux îles, pour garantir une offre de soins globale" souligne la responsable fédérale.

L'ARS OI réunit plusieurs organismes du secteur médicosocial, à savoir la Direction régionales des affaires sanitaires et sociales de La Réunion (Drass), la Direction des affaires sanitaires et sociales de Mayotte (Dass), l'Agence régionale de l'hospitalisation (ARH), le Groupement régional de santé publique (GRSP), la Mission régionale de santé (MRS) et certaines équipes de l'assurance maladie. "Selon l'Unsa santé, les ARS visent une offre territoriale de soins de meilleure qualité. Le regroupement des différentes instances devrait réduire les inégalités" assure Françoise Kalbe.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !