Enseignants mutés en métropole :

Les profs quittent l'Hôtel de Région


Publié / Actualisé
Après vingt-quatre nuits de camping à la Région, la quinzaine d'enseignants affectés en métropole à la rentrée prochaine qui campaient dans le hall de la Pyramide inversée ont décidé de quitter les locaux ce mardi 18 mai 2010. Ils ont libéré les lieux ce mardi soir vers 18h30 emportant leurs tentes et leurs affaires. La préfecture met en place un protocole de sécurité dans le cadre de la visite de Marie-Luce Penchard, ministre de l'Outre-mer, du jeudi 20 au samedi 22 mai. Une délégation doit arriver à la Région dès ce mercredi mati . Les autorités ont donc demandé aux professeurs néo-titulaires de quitter le conseil régional pour des raisons de sécurité.
Après vingt-quatre nuits de camping à la Région, la quinzaine d'enseignants affectés en métropole à la rentrée prochaine qui campaient dans le hall de la Pyramide inversée ont décidé de quitter les locaux ce mardi 18 mai 2010. Ils ont libéré les lieux ce mardi soir vers 18h30 emportant leurs tentes et leurs affaires. La préfecture met en place un protocole de sécurité dans le cadre de la visite de Marie-Luce Penchard, ministre de l'Outre-mer, du jeudi 20 au samedi 22 mai. Une délégation doit arriver à la Région dès ce mercredi mati . Les autorités ont donc demandé aux professeurs néo-titulaires de quitter le conseil régional pour des raisons de sécurité.
Dans le cadre de la visite ministérielle de Marie-Luce Penchard, "les autorités nous ont expliqué qu'il n'était pas possible que nous restions à la Région et qu'un protocole de sécurité serait mis en place dès ce mercredi 9 heures. Nous avions deux possibilités : partir de nous-mêmes ou être évacués par les forces de l'ordre. Nous avons fait le choix de quitter les lieux, mais en contre-partie nous demandons des réponses de la part de la ministre" insiste une enseignante. "En cédant un peu et en acceptant de partir ce mardi soir, nous montrons que nous savons être responsables et que nous faisons preuve de bonne volonté. En retour, nous attendons également de la bonne volonté de la part de la ministre et des solutions à nos situations" insiste le collectif des profs 974.

Une audience entre les enseignants mutés et la ministre devrait se tenir ce jeudi en préfecture. En attendant de revenir à la Région "s'il n'y a aucune avancée après le départ de la ministre", les enseignants pourraient camper à l'Université. Ils sont dans l'attente de la réponse du président de l'Université Mohamed Rochdi.

Le collectif maintient sa mobilisation aux abords du conseil régional ce jeudi pour assurer "un comité d'accueil" à Marie-Luce Penchard. Les profs n'excluent pas des opérations coup de poing, "si l'audience avec la ministre n'aboutit pas".

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !