Conseil d'administration de l'Odeadom à la Réunion :

20 millions d'euros pour les agriculteurs ultramarins


Publié / Actualisé
Le conseil d'administration de l'office de développement de l'économie agricole

d'Outre-mer (Odeadom) se réunit de ce mardi 18 à ce vendredi 21 mai 2010 à La Réunion. Il s'agit d'une première depuis 10 ans. Cette session sera marquée par l'adoption des premiers soutiens financiers aux filières agricoles de diversification. Une enveloppe supplémentaire de 20 millions d'euros a été décidée par le gouvernement au premier conseil interministériel de l'Outre-mer (CIOM) du 6 novembre 2009.
Le conseil d'administration de l'office de développement de l'économie agricole

d'Outre-mer (Odeadom) se réunit de ce mardi 18 à ce vendredi 21 mai 2010 à La Réunion. Il s'agit d'une première depuis 10 ans. Cette session sera marquée par l'adoption des premiers soutiens financiers aux filières agricoles de diversification. Une enveloppe supplémentaire de 20 millions d'euros a été décidée par le gouvernement au premier conseil interministériel de l'Outre-mer (CIOM) du 6 novembre 2009.
L'Odeadom est l'office spécialisé dans les filières agricoles de l'Outre-mer. A ce titre, il est l'organisme payeur de la plupart des aides directes aux agriculteurs ultramarins et contribue également, par des crédits nationaux dédiés, au soutien et à l'orientation des filières agricoles des départements d'Outre-mer, de Mayotte et de Saint-Pierre-et-Miquelon.

Son conseil d'administration se réunit tous les 6 mois en alternance à Montreuil et dans un département ou une collectivité d'outre-mer. Il se tient à La Réunion pour la première fois depuis l'année 2000.

Sur les 20 millions d'euros de subventions décidées lors du premier conseil interministériel de l'Outre-mer, 14,5 millions permettront de compléter les 278 millions d'euros de dotation financière du programme Poséi (programme d'options spécifiques à l'éloignement et à l'insularité, qui "est une enveloppe fermée destinée à soutenir l'agriculture des régions ultrapériphériques (RUP) de l'Union européenne. Ce soutien vise à pallier les contraintes liées à la situation géographique exceptionnelle de ces régions" indique Michel Sinoir, directeur de l'Agriculture et de la Forêt de La Réunion.

L'objectif du Poséi est en effet d'améliorer la compétitivité économique et technique des filières agricoles en tenant compte de leurs handicaps géographiques et économiques, notamment de l'éloignement, de l'insularité, de la faible superficie, du relief et du climat difficile, de la dépendance économique vis-à-vis de certains produits d'importation et de la concurrence internationale.

Plus de 2 millions d'euros (sur les 20 millions) seront attribués à l'ensemble de l'Outre-mer (hors programme Poséi). Sur ces 2 millions, 700 000 euros reviendraient à la Réunion, 700 000 euros à l'ensemble de l'Outre-mer et 700 000 euros pour financer des études générales. Les 3,5 millions restants devraient être répartis dans les mois à venir.

Ces subventions sont destinées aux filières agricoles de diversification végétales (fruits et légumes) et animales (hors grandes cultures traditionnelles d'exportation, banane pour les Antilles et canne pour la Réunion). "Ce type de productions de diversification est destiné principalement à satisfaire les besoins du marché local et à nourrir la population" souligne le directeur de l'Agriculture et de la Forêt de La Réunion.

Les membres de l'office spécialisé dans les filières agricoles de l'Outre-mer ont visité ce mercredi après-midi la ferme aquacole de Saint-Paul et se rendront au centre de recherche eRcane, spécialisé dans la productivité sucrière et les nouvelles valorisations de la canne à sucre, ce jeudi, puis à Salazie pour découvrir les conditions de cultures à la Réunion et à Saint-André pour visiter un élevage de cabris. Ce samedi, c'est la thématique de la transformation et de la recherche qui sera abordée dans le Sud de l'île, avec la visite du Cirad (centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement) notamment.

Créé en 1984, l'Odeadom a fêté ses 25 ans en 2009.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !