Conseil régional - Plan ordinateur portable :

Des bons de 500 euros pour les lycéens


Publié / Actualisé
18 000 élèves de seconde bénéficieront dès la rentrée scolaire 2010-2011 de bons d'achat de 500 euros pour s'équiper en ordinateur portable. Le président du Conseil régional, Didier Robert, a présenté, ce mardi 29 juin 2010, un des projets prioritaires de sa mandature en matière d'éducation, le plan ordinateur pour les lycéens. Ce dispositif de 9 millions d'euros doit permettre, entre autres, "de lutter contre la fracture numérique, de favoriser l'apprentissage des TIC et de renforcer la réussite scolaire" indique le président du conseil régional. Il sera expérimenté sur trois ans. "Aucun métier ne peut se concevoir sans la maîtrise de l'outil informatique et de l'outil internet", souligne Didier Robert.
18 000 élèves de seconde bénéficieront dès la rentrée scolaire 2010-2011 de bons d'achat de 500 euros pour s'équiper en ordinateur portable. Le président du Conseil régional, Didier Robert, a présenté, ce mardi 29 juin 2010, un des projets prioritaires de sa mandature en matière d'éducation, le plan ordinateur pour les lycéens. Ce dispositif de 9 millions d'euros doit permettre, entre autres, "de lutter contre la fracture numérique, de favoriser l'apprentissage des TIC et de renforcer la réussite scolaire" indique le président du conseil régional. Il sera expérimenté sur trois ans. "Aucun métier ne peut se concevoir sans la maîtrise de l'outil informatique et de l'outil internet", souligne Didier Robert.
Le plan ordinateur portable concerne les élèves entrant au lycée en voie générale, technologique ou professionnelle, en apprentissage et dans les MFR (Maisons Familiales Rurales). Dès la mi-octobre, une fois les listes des établissements scolaires établies, les lycéens, munis de leur bon d'achat, pourront se rendre chez un des revendeurs agrées de leur choix. L'émission des bons ne se fera qu'en décembre pour les élèves des MFR.

Ce bon de 500 euros - attribué à tous les lycéens concernés sans prise en compte des critères de ressources -, comprend le coût de l'ordinateur et la maintenance sur trois ans. L'ordinateur sera, entre autres, doté d'un écran de 13 pouces minimum, d'une mémoire vive de 2 Go et de 250 Go d'espace de stockage, de ports USB et du Wifi. Il sera également configuré avec l'installation d'applications éducatives, d'un navigateur internet et d'un système de sécurisation. Le matériel sera marqué d'une étiquette antivol.

Pour accompagner la mise en ?uvre de ce projet, des postes d'animateurs TIC seront créés. Au nombre de 48, soit un dans chaque lycée, ces animateurs auront pour mission de recenser les élèves concernés par l'opération et d'assurer l'animation des usages pédagogiques. En ce qui concerne les revendeurs agréés, la collectivité émettra un appel à candidature.

Un bémol toutefois, la connexion internet. Comme le souligne la Région, internet reste à la charge de la famille. À La Réunion, 48% des ménages réunionnais y ont accès contre 67% pour la moyenne nationale, selon un sondage d'Ipsos publié en février 2010. Pour pallier ce problème, un projet d'abonnement social à internet à destination des familles moins aisées devrait être mis en place. Mais le président de la Région rappelle : "Le plan ordinateur portable ne réduira pas à lui seul la fracture numérique".

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !