Tampon - opération "chantiers d'automne" :

Une attention pour la nature


Publié / Actualisé
L'automne en métropole, l'été à La Réunion, une chose est sûre, le lancement national des "chantiers d'automne" se déroulera ce vendredi 1er octobre 2010 sur le domaine d'Archambaud au Tampon et dans le massif des Couriasses en métropole dans la Drôme. Pour cette opération, qui se déroule du 21 septembre au 21 décembre 2010, il s'agit de faire rimer "préservation d'espaces naturels et insertion sociale et professionnelle". L'objectif est d'inciter un large public à s'impliquer en faveur de la nature durant 3 mois. A La Réunion, c'est une première. En métropole c'est la 9ème édition et elle mobilise chaque année plus d'un millier de participants éparpillé sur 130 sites.
L'automne en métropole, l'été à La Réunion, une chose est sûre, le lancement national des "chantiers d'automne" se déroulera ce vendredi 1er octobre 2010 sur le domaine d'Archambaud au Tampon et dans le massif des Couriasses en métropole dans la Drôme. Pour cette opération, qui se déroule du 21 septembre au 21 décembre 2010, il s'agit de faire rimer "préservation d'espaces naturels et insertion sociale et professionnelle". L'objectif est d'inciter un large public à s'impliquer en faveur de la nature durant 3 mois. A La Réunion, c'est une première. En métropole c'est la 9ème édition et elle mobilise chaque année plus d'un millier de participants éparpillé sur 130 sites.
"Cette première à la Réunion et en simultané avec la métropole est l'occasion de mettre en avant le partenariat entre les deux conservatoires d'espaces naturels de Rhône-Alpes et de La Réunion", souligne le conservatoire dans son communiqué.

Sur l'île, le groupement pour la conservation de l'environnement et l'insertion professionnelle (GCEIP) assure la gestion de sites naturels, leur protection et leur valorisation. Son autre mission est l'insertion des personnes éloignées de l'emploi, le GCEIP est d'ailleurs en partenariat avec le réseau chantier école.

Son rôle se joue dans l'application de la politique départementale sur les espaces naturels sensibles (ENS). Il s'agit notamment d'assurer la cohérence entre les actions menées en matière d'aménagement, d'entretien des sites et les méthodes qui permettent de préserver l'intégrité écologique des sites.

A noter que le GCEIP a été crée en 2004 grâce à la volonté des organismes publics et privés de disposer d'un opérateur de terrain dans les domaines de l'environnement et de l'insertion.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !