Environnement - énergie solaire :

Une centrale photovoltaïque à Pierrefonds


Publié / Actualisé
Ce mercredi 3 novembre 2010, ont été inaugurées à Pierrefonds les nouvelles générations de centrales solaires et présentées les futures serres agricoles photovoltaïques du groupe Energies de l'Océan Indien (EOI). Le projet et la conception de la centrale est "100% péi", tient à préciser EOI dans son communiqué. La mission de maintenance et d'entretien a été confiée à 5 salariés de l'entreprise exploitante. Seuls les matériels photovoltaïques sont importés d'Allemagne, puisqu'ils ne sont actuellement pas fabriqués localement.
Ce mercredi 3 novembre 2010, ont été inaugurées à Pierrefonds les nouvelles générations de centrales solaires et présentées les futures serres agricoles photovoltaïques du groupe Energies de l'Océan Indien (EOI). Le projet et la conception de la centrale est "100% péi", tient à préciser EOI dans son communiqué. La mission de maintenance et d'entretien a été confiée à 5 salariés de l'entreprise exploitante. Seuls les matériels photovoltaïques sont importés d'Allemagne, puisqu'ils ne sont actuellement pas fabriqués localement.
La centrale photovoltaïque de Pierrefonds a une puissance de 3 mégawatt ce qui équivaut à la consommation de 1300 personnes à La Réunion. 15 120 panneaux de 200 watts chacun ont été installés. Cette installation doit permettre d'éviter la production de 3400 tonnes de CO2 par an. L'investissement pour ce projet est de 15 millions d'euros.

Un autre projet est dans les cartons : les serres agricoles solaires qui seraient une première à La Réunion. Pour la société des énergie nouvelles des Mascareignes (SENR), filiale de l'EOI, le principe est simple : "sur un territoire au foncier rare, il faut utiliser la terre et le soleil pour produire des fruits et légumes sous une serre anticyclonique". Cette serre permettrait notamment d'améliorer la production agricole en qualité et en quantité, mais également d'utiliser les rayons solaires superflus pour produire de l'électricité.

La serre présentera une surface agricole de 3 hectares et peut produire 200 à 300 tonnes de produits agricoles comme des tomates, des melons, des aubergines ou encore des poivrons. Sa puissance photovoltaïque est de 3,5 mégawatts et doit permettre d'éviter la production de 4300 tonnes de CO2 par an.

L'ambition d'Energie Océan Indien est de "s'inscrire dans la droite lignée des projets GERRI et Réunion Ile Verte, en axant notamment son développement sur le concept des serres agricoles solaires". Le groupe considère que cette méthode innovante "permettrait de développer l'activité agricole en augmentant ses rendements et de produire de l'électricité d'origine renouvelable".

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !