Social :

La réforme des retraites entre en vigueur


Publié / Actualisé
Nicolas Sarkozy a promulgué la loi réformant les retraites ce mercredi 9 novembre 2010. Elle entre désormais en vigueur, dans un contexte de défiance des syndicats. Les principaux points de cette réforme sont notamment l'allongement de l'âge du départ à la retraite à 62 ans en l'augmentant 4 mois par an à partir de 2011, et de la durée de cotisation à 41,5 ans. L'âge du taux plein (âge auquel est annulée la décote même si la durée de cotisation nécessaire n'est pas atteinte) sera relevé progressivement de 65 à 67 ans.
Nicolas Sarkozy a promulgué la loi réformant les retraites ce mercredi 9 novembre 2010. Elle entre désormais en vigueur, dans un contexte de défiance des syndicats. Les principaux points de cette réforme sont notamment l'allongement de l'âge du départ à la retraite à 62 ans en l'augmentant 4 mois par an à partir de 2011, et de la durée de cotisation à 41,5 ans. L'âge du taux plein (âge auquel est annulée la décote même si la durée de cotisation nécessaire n'est pas atteinte) sera relevé progressivement de 65 à 67 ans.
Le gouvernement compte aussi apporter des recettes supplémentaires pour pérenniser le système, comme de nouvelles taxations sur les stock-options, les retraites-chapeaux ou encore un nouveau mode de calcul des allègements de charges moins favorable aux entreprises. La réforme va également aligner le taux de cotisation retraite des fonctionnaires sur celui du privé. Pour l'heure, le taux de cotisation dans le privé s'élève à 10,55% contre 7,85 % dans le public. D'ici 10 ans, les fonctionnaires cotiseront autant que les travailleurs du secteur privé. L'objectif de ces mesures est de parvenir à l'équilibre financier à l'horizon 2018. Les syndicats sont sceptiques. 



Après les manifestations du 7 septembre et du 2 octobre dernier, le gouvernement a lâché un peu de lest. D'abord, concernant les carrières longues, ceux ayant commencé à travailler avant 18 ans et ayant les années de cotisations requises, peuvent partir à la retraite à 60 ans. Le taux d'incapacité à partir duquel une personne peut partir à la retraite à 60 ans a été abaissé. Initialement fixé à 20%, ce taux a été ramené à 10%. La demande de départ devra être déposée devant une commission qui décidera d'accorder ou non le bénéfice d'un départ à la retraite à 60 ans.



Concernant la fonction publique, les agents ayant 3 enfants, 15 années d'ancienneté et qui sont à 5 ans maximum de la retraite ont encore la possibilité de liquider leur retraite. Au delà, ce droit sera supprimé. Par ailleurs, les mères de trois enfants et plus, nées entre 1951 et 1955, peuvent continuer à bénéficier d'une retraite sans décote à 65 ans, sous réserve de s'être arrêtées pour élever un enfant. Enfin, l'âge d'annulation de la décote est maintenu pour les parents d'enfants lourdement handicapés qui ont besoin d'une présence auprès d'eux.

Après 7 mois de mobilisation, les syndicats n'ont donc pas réussi à faire reculer le gouvernement. Malgré tout, une nouvelle manifestation est prévue le 23 novembre 2010. La grande interrogation sera l'ampleur de la mobilisation. En effet, la dernière journée, le 6 novembre dernier, n'a attiré que quelques dizaines de personnes à La Réunion et a été également peu suivie en Métropole.

Mounice Najafaly pour
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !