Sica Terre réunionnaise :

Des légumes et des fruits péi


Publié / Actualisé
Créée en 1999 la Sica Terre réunionnaise (Sica TR) regroupe 212 adhérents (ils étaient 23 au lancement de la structure). Tous sont producteurs de fruits et légumes. En 2009 leur production a atteint les 9 000 tonnes regroupant 52 produits, frais ou transformés, vendus sur 68 points de vente répartis dans toute l'île. Fonctionnant sur le modèle coopératif, Sica TR achète aux producteurs agricoles de la marchandise et revend ensuite ces produits agricoles à des distributeurs. "Nous générons 771 emplois directs" indique Joël Grondin, fondateur et directeur de la Sica TR (présidée par le producteur Vincent Sorres), dans la conférence de presse qu'il a tenue pour présenter la structure.
Créée en 1999 la Sica Terre réunionnaise (Sica TR) regroupe 212 adhérents (ils étaient 23 au lancement de la structure). Tous sont producteurs de fruits et légumes. En 2009 leur production a atteint les 9 000 tonnes regroupant 52 produits, frais ou transformés, vendus sur 68 points de vente répartis dans toute l'île. Fonctionnant sur le modèle coopératif, Sica TR achète aux producteurs agricoles de la marchandise et revend ensuite ces produits agricoles à des distributeurs. "Nous générons 771 emplois directs" indique Joël Grondin, fondateur et directeur de la Sica TR (présidée par le producteur Vincent Sorres), dans la conférence de presse qu'il a tenue pour présenter la structure.
"La mise en place d'une politique de qualité à travers l'agriculture raisonnée est un point essentiel de la logique de développement de la Sica TR" explique Joël Grondin. "Elle est une base pour offrir une meilleure lisibilité aux consommateurs" ajoute-t-il en notant que 112 producteurs sont déjà certifiés.

La Sica TR qui doit faire face à la concurrence des importations, a pourtant pour ambition de "relever le défi de l'autosuffisance, sur la production d'oignons et d'agrume notamment" déclare le directeur de la structure.

La coopérative qui a une importante activité de production sous serre - cela représente 36% du chiffre d'affaires -, a l'intention de renforcer encore ce secteur. "Actuellement nous produisons de la tomate, du poivron et du melon sur un parc abrité de 220 000 m2" indique Joël Grondin. Un projet d'investissement prévoit dans un premier temps d'augmenter la production de 17%. Le but est "d'assurer la régularité de certaines productions pendant la période des pluies". Il précise qu'une deuxième phase permettra de mettre en place 30 000 M2 de surface cultivée sous serre, soit une nouvelle augmentation de 10%.

À noter que la Sica Terre réunionnaise est la plus importante organisation de producteurs de La Réunion.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !