Fréquentation à l'aéroport Roland Garros :

Un dispositif spécial vacances


Publié / Actualisé
Décembre est le mois où on enregistre des pics de fréquentation à l'aéroport Roland Garros, avec près de 190 000 passagers qui y ont transité en 2009 (contre 88 000 passagers en février 2009). Afin de gérer au mieux ce flux important, la direction de l'aérogare a décidé cette année de prendre de nouvelles mesures, en complément des dispositifs "habituels" mis en place durant les hautes saisons, à savoir une augmentation du nombre de personnel et du nombre de vols.
Décembre est le mois où on enregistre des pics de fréquentation à l'aéroport Roland Garros, avec près de 190 000 passagers qui y ont transité en 2009 (contre 88 000 passagers en février 2009). Afin de gérer au mieux ce flux important, la direction de l'aérogare a décidé cette année de prendre de nouvelles mesures, en complément des dispositifs "habituels" mis en place durant les hautes saisons, à savoir une augmentation du nombre de personnel et du nombre de vols.
2009 fut une année "exceptionnelle" malgré la crise avec une fréquentation en hausse de 7%, avec près d'1,9 millions de passagers. L'année 2010 enregistrera également une "évolution intéressante", souligne Jean-Paul Noël, directeur de l'aéroport Roland Garros. Il prévoit une croissance de la fréquentation "d'environ 12%" pour atteindre le seuil des 2 millions de passagers. Une évolution qui provoque des engorgements de l'aéroport. D'où la "nécessité de faire évoluer" la structure.

Première évolution, l'aménagement d'un parking à droite de l'aéroport pour le personnel qui y travaille (agents de l'Etat, personnel de la CCIR et des compagnies aériennes etc.). Ce qui permettra de libérer, à partir du 23 décembre, 223 places supplémentaires dans le parking central. Au total, 1 000 places seront donc disponibles pour ceux qui se rendent à l'aérogare. Une augmentation de capacité bienvenue puisque le directeur de l'aéroport note que "le parking est de plus en plus saturé". "On est passé de 10 jours de saturation par an à 20 jours", constate t-il.

200 places pourraient s'ajouter d'ici fin 2011. "Le bail avec les loueurs de voitures se termine en novembre 2011. Nous réfléchissons à ouvrir ce parking au public et à aménager une nouvelle zone pour les loueurs", explique Jean-Paul Noël.

Autre évolution, lors des pics de fréquentation, notamment lors des départs des vols vers la Métropole, le filtre de contrôle des passagers situé à l'extrémité Est de l'aéroport sera ouvert afin de permettre de fluidifier le trafic. Ce sera notamment le cas les lundi, mardi, mercredi, vendredi et dimanche, jusqu'à la fin des vacances. Il s'ajoutera au filtre passager central.

Par ailleurs, Jean-Paul Noël a annoncé qu'un trottoir a été aménagé pour permettre le déplacement "en toute sécurité" des passagers entre l'aéroport et l'arrêt de bus qui se trouve à l'extérieur de la zone aéroportuaire.

Mounice Najafaly pour
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !