Aéroport Roland Garros :

Près de deux millions de passagers en 2010


Publié / Actualisé
Durant l'année 2010, 1 970 575 passagers ont fréquenté l'aéroport de La Réunion Roland Garros soit 220 617 passagers supplémentaires par rapport à l'année 2009. Ce chiffre est en progression de 12,6%, note la chambre de commerce et d'industrie. Parmi ces passagers, on dénombre 1 910 937 passagers locaux représentant une croissance de 12,6% (soit 214 415 de plus, et 59 638 passagers en transit soit une hausse de 11,6% (6 202 passagers de plus par rapport à 2009).
Durant l'année 2010, 1 970 575 passagers ont fréquenté l'aéroport de La Réunion Roland Garros soit 220 617 passagers supplémentaires par rapport à l'année 2009. Ce chiffre est en progression de 12,6%, note la chambre de commerce et d'industrie. Parmi ces passagers, on dénombre 1 910 937 passagers locaux représentant une croissance de 12,6% (soit 214 415 de plus, et 59 638 passagers en transit soit une hausse de 11,6% (6 202 passagers de plus par rapport à 2009).
Hormis le pré-post acheminement de Pierrefonds avec la France (-25,8%), toutes les destinations desservies par l'aéroport de La Réunion Roland Garros voient leur nombre de passagers locaux croître. La chambre de commerce et d'industrie souligne que les plus fortes augmentations concernent les destinations telles que la France (+9,2% soit environ + 92 000 passagers), l'Ile Maurice (+16,9% soit environ + 63 000 passagers), Madagascar (+34,6% soit environ + 30 400 passagers) et la Nouvelle Calédonie (+115,2% soit +11 000 passagers).

La comparaison du tonnage de fret pour l'année 2010 avec celui de 2009 met en évidence une croissance de 6,4%. Cette hausse se décompose en fret débarqué avec +5,6% et en fret embarqué avec +8,8%. Ces évolutions prennent en compte l'ensemble du fret c'est à dire le fret concernant directement la plate-forme locale ainsi que celui en correspondance.

Ce dernier type de fret progresse avec le développement des lignes à multiples escales avec l'Océanie et Mayotte par exemple. En 2010, la part du fret transporté sur des vols mixtes est en croissance de 16,4% par rapport à 2009. Elle représente 74,4% du fret total. "Cette évolution récente s'explique par la mise en exploitation d'aéronefs de nouvelle génération sur la plate-forme locale ayant des capacités de chargement supérieures" estime la chambre de commerce et d'industrie.
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !