Soupçonné de détournement de fonds publics :

Claude Hoarau : "Saint-Louis n'a rien payé"


Publié / Actualisé
Claude Hoarau, maire de Saint-Louis, son frère, Roger Hoarau, Georges Papy, président du comité des fêtes de la ville de Saint-Louis sont ressortis libres de la casernes Verines ce mardi 1er février 2011 à 20h15, après près de 11 heures de garde à vue. Les 3 hommes étaient entendus par les gendarmes de Saint-Denis dans le cadre d'une enquête préliminaire suite à une plainte déposée par l'association Contribuables 974 contre le maire de Saint-Louis pour "détournement de fonds publc et "prise d'illégal d'intérêts". "Ce sont des conneries", a lancé un Claude Hoarau un brin agacé. "Pas un centime n'a été voté par le conseil municipal de la ville pour financer ce voyage", a répondu Claude Hoarau avant de s'engouffrer dans un véhicule.
Claude Hoarau, maire de Saint-Louis, son frère, Roger Hoarau, Georges Papy, président du comité des fêtes de la ville de Saint-Louis sont ressortis libres de la casernes Verines ce mardi 1er février 2011 à 20h15, après près de 11 heures de garde à vue. Les 3 hommes étaient entendus par les gendarmes de Saint-Denis dans le cadre d'une enquête préliminaire suite à une plainte déposée par l'association Contribuables 974 contre le maire de Saint-Louis pour "détournement de fonds publc et "prise d'illégal d'intérêts". "Ce sont des conneries", a lancé un Claude Hoarau un brin agacé. "Pas un centime n'a été voté par le conseil municipal de la ville pour financer ce voyage", a répondu Claude Hoarau avant de s'engouffrer dans un véhicule.
L'association Contribuables 974 accuse Claude Hoarau d'avoir utilisé l'appareil municipal pour financer le voyage d'une délégation d'environ 180 personnes en Afrique du Sud en juin 2010. Voyage organisé par l'association CRI dont le président est son frère.

Plus précisément, l'affaire porte sur une somme de 28 000 euros qui aurait été versé par le comité des fêtes de la ville de Saint-Louis à l'association CRI. Une somme qui proviendrait d'une subvention de 100 000 euros accordée par la municipalité de Saint-Louis au comité des fêtes de la commune. Pour l'association Contribuable 974, Claude Hoarau aurait utilisé ce comité pour financer l'association de son frère. D'où cette plainte pour "détournements de fonds" et "prise illégale d'intérêts".

Claude Hoarau, Roger Hoarau et Georges Papy avaient été placés sous le régime de la garde à vue à 9 heures ce mardi matin. Le fils du maire, Fabrice Hoarau, ainsi que 6 autres personnes ont également été entendus comme "simples témoins". Les témoins sont ressortis de la gendarmerie en milieu de matinée. Les 3 hommes placés en garde à vue ont quant à eux été entendus jusqu'à 20 heures 15.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !

Illustration : Kwa Films

Kwa Films

30 reportage(s)
Kwa films

Sudel Fuma, héros créole

Kwa Films

"Gangster Project" à Cape Town

Kwa Films

Talents La Kour, le making-off...