Suite aux fortes pluies :

Prolifération de moustiques en perspective


Publié / Actualisé
Les moustiques et notamment l'Aedes albopictus, le moustique tigre vecteur du chikungunya et de la dengue, devraient proliférer dans les prochains jours. Et pour cause, les fortes pluies enregistrées ces derniers jours sur l'île, associées à la chaleur, ont favorisé la création de gîtes larvaires, constate l'Agence régionale de santé dans un communiqué. D'où un rappel des "gestes de prévention à adopter par chacun tous les jours, pour éviter de se faire piquer par les moustiques et d'attraper le chikungunya ou la dengue".
Les moustiques et notamment l'Aedes albopictus, le moustique tigre vecteur du chikungunya et de la dengue, devraient proliférer dans les prochains jours. Et pour cause, les fortes pluies enregistrées ces derniers jours sur l'île, associées à la chaleur, ont favorisé la création de gîtes larvaires, constate l'Agence régionale de santé dans un communiqué. D'où un rappel des "gestes de prévention à adopter par chacun tous les jours, pour éviter de se faire piquer par les moustiques et d'attraper le chikungunya ou la dengue".
Il est conseillé d'éliminer les eaux stagnantes autour de la maison après chaque forte pluie, et au moins une fois par semaine : coupelles sous les pots, vases, déchets, pneus, gouttières bouchées, fosses septiques non étanche etc. Il faut aussi se protéger (et protéger son entourage) des piqûres de moustique, en utilisant des produits répulsifs (sprays, crèmes), vêtements couvrants, diffuseurs d'insecticides, spirale, moustiquaires etc. Enfin, il faut consulter sans attendre un médecin en cas d'apparition des signes de ces maladies : fièvre, maux de tête, douleurs musculaires, éruption cutanée, nausées ou fatigue.
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !