Culture - Théâtres départementaux :

Christine Salem ouvre la saison


Publié / Actualisé
Ce vendredi 4 février 2011, Christine Salem a ouvert la nouvelle saison des théâtres départementaux avec un concert inédit haut en couleurs. L'artiste défendait sur la scène du téat Champ Fleuri son dernier album "Lambousir". Sous les sons métissés de maloya, le public, nombreux et comblé, a apprécié de retrouver les classiques du groupe Salem tradition et de découvrir des musiciens venus d'horizons différents.
Ce vendredi 4 février 2011, Christine Salem a ouvert la nouvelle saison des théâtres départementaux avec un concert inédit haut en couleurs. L'artiste défendait sur la scène du téat Champ Fleuri son dernier album "Lambousir". Sous les sons métissés de maloya, le public, nombreux et comblé, a apprécié de retrouver les classiques du groupe Salem tradition et de découvrir des musiciens venus d'horizons différents.
Pour son 4ème opus, Christine Salem est partie à la recherche de ses racines aux Comores et à Madagascar, où elle a rencontré des musiciens qui étaient présents ce soir à ses côtés. Elle était accompagnée par ses amis de longue date comme Vincent Philéas, mais aussi par des musiciens d'horizons différents comme Mmado Djibaba et Soubira Attoumane des Comores. Sur le morceaux de Ti bé c'est Jean-Pierre Joséphine qui accompagnait l'artiste à la guitare.

"Lambousir", titre de l'album, signifie "l'embouchure" mais peut aussi signifier en créole "patauger dans la semoule". Un double sens habituel dans cette langue chère à l'artiste, qui tient à rappeler au public "qu'il faut aller voir d'où l'on vient pour mieux comprendre qui l'on est".

Christine Salem sera au Zanzibar ce dimanche 6 février et poursuivra son chemin pour une tournée de 3 semaines en Métropole.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !