Entreprise - Ile Maurice :

Une nouvelle chambre froide pour la Sapmer


Publié / Actualisé
La Sapmer, deuxième armateur de pêche français, vient de se doter d'une seconde chambre froide à -40°C à Port Louis à l'île Maurice. Et ce, afin de pouvoir faire face à la montée en puissance l'activité de pêche thonière de l'entreprise. En effet, l'année 2011 est marquée par une campagne de pêche à plein régime des 3 thoniers senneurs de la Sapmer, le Franche Terre, le Manapany et le Bernica, soit un potentiel de capture de 21 000 tonnes de thon Albacore et Listao par an. La Sapmer a donc du accroître sa capacité de stockage.
La Sapmer, deuxième armateur de pêche français, vient de se doter d'une seconde chambre froide à -40°C à Port Louis à l'île Maurice. Et ce, afin de pouvoir faire face à la montée en puissance l'activité de pêche thonière de l'entreprise. En effet, l'année 2011 est marquée par une campagne de pêche à plein régime des 3 thoniers senneurs de la Sapmer, le Franche Terre, le Manapany et le Bernica, soit un potentiel de capture de 21 000 tonnes de thon Albacore et Listao par an. La Sapmer a donc du accroître sa capacité de stockage.
L'activité thonière dans l'océan indien a débuté en septembre 2009. Plus de 93 millions d'euros ont été investis en trois ans dans la construction de 3 thoniers senneurs permettant une congélation à bord à -40°C. Pour traiter et stocker les débarques de ses bateaux, la Sapmer dispose d'une chambre froide à -40°C d'une capacité de stockage de 900 tonnes et d'une usine de transformation et de valorisation Mer des Mascareignes, situées toutes deux à Port Louis à l'Ile Maurice.

Le Franche Terre, le Manapany et le Bernica ont respectivement démarré leur première campagne de pêche en septembre 2009, août 2010 et décembre 2010. A plein régime, ces trois thoniers nouvelle génération captureront environ 21 000 tonnes de thon Albacore et Listao par an. Face à la montée en puissance de cette activité, la Sapmer a souhaité se doter d'une nouvelle chambre froide à -40°C. Dans le cadre d'un partenariat avec le groupe mauricien MFD (Mauritius Freeport Development), spécialisé dans la logistique et le stockage, l'armateur vient de prendre en location 2 000 m2 supplémentaires de stockage à -40°C à PortLouis.

A leur arrivée, les thons (Albacore et Listao) sont triés par taille et par espèce grâce à 2 lignes de triage. 300 tonnes sont ainsi traitées par jour. Ensuite, ils transitent par une zone tampon à -18°C avant d'être entreposés dans la chambre froide à -40°C d' une capacité de 1 800 tonnes. Cette unité de stockage, offre plusieurs avantages selon la Sapmer : "un total respect de la chaîne du froid, une capacité de traitement des débarques optimisée, un approvisionnement en flux tendu de l'usine Mer des Mascareignes".

Avec cette nouvelle infrastructure, la Sapmer dispose désormais de 2 700 tonnes de stockage à l'Ile Maurice. Cette chambre froide a représenté pour MFD un investissement d'environ 2 millions d'euros et vient d'être mise en service en février 2011 pour accueillir la première débarque du Bernica.
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !