Service Civique à Saint-Denis :

50 jeunes ambassadeurs du développement durable


Publié / Actualisé
La Ville de Saint-Denis a présenté ce vendredi 4 mars 2011 ses 50 "ambassadeurs eco-dionysiens". Ces jeunes en insertion ont été recrutés grâce au dispositif de service civique. Ils auront pour mission d'être "de véritables ambassadeurs du développement durable et du comportement éco-citoyen".
La Ville de Saint-Denis a présenté ce vendredi 4 mars 2011 ses 50 "ambassadeurs eco-dionysiens". Ces jeunes en insertion ont été recrutés grâce au dispositif de service civique. Ils auront pour mission d'être "de véritables ambassadeurs du développement durable et du comportement éco-citoyen".
Ces jeunes sont issus des différents quartiers de Saint-Denis. Ils ont été sélectionnés suite à des propositions faites par les mairies annexes, les partenaires de terrain mais aussi via le site www.service-civique.gouv.fr. Durant les prochaines, ils interviendront dans différentes zones du chef lieu pour "aider au développement des actions d'éducation, de prévention et de sensibilisation liées à l'environnement et à la citoyenneté.

L'ambassadeur eco-dionysien conduira des actions précises. D'abord, il effectuera des enquêtes, des études de terrain sur l'implication des habitants dans les actions environnementales. Ces informations seront remontées auprès des mairies annexes qui réfléchiront aux actions à mettre en place. Parallèlement, le jeune ira à la rencontre de la population pour sensibiliser sur les gestes à adopter. Il devra également identifier les associations susceptibles de participer aux actions de prévention. Pour parvenir à remplir ses missions, chaque volontaire bénéficiera d'une formation civique obligatoire de 3 jours.

Le coût de l'opération est évalué à 332 750 euros par an, financé par la Ville de Saint-Denis et l'Etat.

Pour rappel, le service civique s'adresse aux jeunes de 16 à 25 ans, sans conditions de diplômes. Il leur permet dans le cadre d'un engagement citoyen, d'acquérir de nouvelles compétences au sein d'une association ou d'une collectivité en participant à des missions d'intérêt général. Ces jeunes bénéficient d'une indemnité de 440 euros et d'une aide mensuelle avec la structure d'accueil de 100 euros. Le contrat est prévu pour une durée de 6 à 12 mois.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !