Océan Indien :

Un navire sri-lankais intercepté


Publié / Actualisé
En mission de surveillance dans les eaux françaises de l'archipel des Glorieuses, la Rieuse, bâtiment de la Marine Nationale, a surpris mercredi 6 avril, dans l'après-midi, un navire de pêche battant pavillon Sri-Lanka, qui se situait à 9 nautiques (16 km environ) à l'intérieur de notre zone économique exclusive (ZEE).
En mission de surveillance dans les eaux françaises de l'archipel des Glorieuses, la Rieuse, bâtiment de la Marine Nationale, a surpris mercredi 6 avril, dans l'après-midi, un navire de pêche battant pavillon Sri-Lanka, qui se situait à 9 nautiques (16 km environ) à l'intérieur de notre zone économique exclusive (ZEE).

La capitaine qui ne détenait aucune autorisation de pêche (y compris pour les eaux malgaches voisines) a déclaré être en avarie de moteur depuis 3 jours. Il a également
ajouté qu'il attendait une assistance partie depuis le Sri-Lanka et attendue d'ici 2 jours et que la cinquantaine de mètres de filet présents à l'eau lui servait d'ancrage afin d'éviter de trop dériver.

A bord, l'équipe de contrôle n'a trouvé que du poisson séché dont des ailerons de requin. La décision de dérouter le navire vers Mayotte a été prise. En effet, la non déclaration d'entrée de zone et de poisson présent en cale est une infraction grave sanctionnée par le Code rural et de la pêche maritime (300 000 ? d'amende), afin de lutter contre la pêche illégale.

Le convoi fait route actuellement vers Mayotte qu'il devrait atteindre dans la soirée. Il ne devrait en repartir qu'après le paiement d'une caution dont le montant sera fixé par le parquet. Cette opération de surveillance des pêches rappelle s'il en est besoin, que la France reste particulièrement vigilante pour la protection de ses intérêts dans ses zones économiques exclusives, notamment en luttant contre la pêche illégale.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !