Station d'épuration du Grand Prado :

Les modalités d'exploitation


Publié / Actualisé
La mairie de Saint-Denis, Véolia et la Cinor (Communauté intercommunale du Nord de La Réunion) ont présenté le lundi 9 mai 2011 les modalités d'exploitation de la station d'épuration du Grand Prado.
La mairie de Saint-Denis, Véolia et la Cinor (Communauté intercommunale du Nord de La Réunion) ont présenté le lundi 9 mai 2011 les modalités d'exploitation de la station d'épuration du Grand Prado.
La Cinor et la ville de Saint-Denis ont choisi de réaliser une station d'épuration principale implantée sur le site du Grand Prado, à Sainte-Marie. Elle sera capable de traiter tous les effluents de Saint-Denis et de Sainte-Marie. Ce projet s'inscrit au sein du plan d'action de mise aux normes des stations d'épuration françaises. Il se développe sur une emprise foncière d'environ 5 hectares maîtrisée par la Cinor.

L'opération est classée "grand projet européen" au titre du programme opérationnel 2007-2013. Elle s'inscrit dans une démarche globale de développement durable. Innovante, intégrée dans son environnement et inodore, pouvant produire de l'énergie sous forme d'électricité ou de chaleur à partir du traitement des eaux usées, la station d'épuration du Grand Prado a pour ambition de répondre aux enjeux écologiques du 21ème siècle.

La structure sera le reflet de la volonté de préserver l'environnement pour les générations futures. Les enfants des écoles seront d'ailleurs associés au projet environnemental global. À terme, chacun pourra venir visiter la station pour en comprendre le fonctionnement et appréhender les problèmes écologiques.

Afin d'alimenter en eaux usées, la Cinor a construit un réseau de transferts depuis la Jamaïque à Saint-Denis et le poste Gandhi à Sainte-Marie. Cette année 2011, trois postes de refoulement doivent être réalisés afin d'assurer la livraison des eaux usées sur le site du Grand Prado dès le début 2013.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !