Bilan de l'opération Routes bleues :

18 825 véhicules contrôlés


Publié / Actualisé
Dans le cadre de l'opération routes bleues qui s'est tenue du vendredi 13 au dimanche 15 mai 2011 18 825 véhicules, 615 deux roues ont été contrôlés par 810 policiers et gendarmes, sur 200 points de contrôle répartis sur l'ensemble de l'île, indique la préfecture. Parmi les infractions les plus importantes, il y a eu celle commise par un automobiliste contrôlé dimanche matin alors qu'il roulait à 202 km/heure sur la route des Tamarins. La préfecture note aussi l'augmentation du nombre d'alcoolémies positives et indique que trois motos. En fonction de la nouvelle réglementation, trois motos ont été immobilisées par les forces de l'ordre "en vue de leur confiscation par décision de justice".
Dans le cadre de l'opération routes bleues qui s'est tenue du vendredi 13 au dimanche 15 mai 2011 18 825 véhicules, 615 deux roues ont été contrôlés par 810 policiers et gendarmes, sur 200 points de contrôle répartis sur l'ensemble de l'île, indique la préfecture. Parmi les infractions les plus importantes, il y a eu celle commise par un automobiliste contrôlé dimanche matin alors qu'il roulait à 202 km/heure sur la route des Tamarins. La préfecture note aussi l'augmentation du nombre d'alcoolémies positives et indique que trois motos. En fonction de la nouvelle réglementation, trois motos ont été immobilisées par les forces de l'ordre "en vue de leur confiscation par décision de justice".
L'alcoolémie, les excès de vitesse et les infractions graves de comportement telles que, la conduite sans permis, l'utilisation interdite du téléphone au volant, étaient les axes de contrôles principaux retenus.

"En ce qui concerne la conduite des 2 roues motorisés, on constate malheureusement une augmentation des usagers roulant sans casque. Par contre, il a été constaté un seul défaut de brevet de sécurité routière" note la préfecture. Tous types de véhicules confondus, il a été relevé un nombre moins important d'infractions à la vitesse. Il en est de même pour l'utilisation du téléphone et le défaut de bouclage de la ceinture de sécurité, dit encore la préfecture.

Les chiffres les plus préoccupants, concernent l'alcool, car les infractions constatées restent élevés. En effet, le nombre d'alcoolémies positives des conducteurs dépistés se situe à 2,7 %, il est en augmentation par rapport à l'opération de décembre 2010. Le nombre de conducteurs conduisant sans permis de conduire et sans assurance est en très forte diminution.

Toutefois, le nombre total d'infractions relevées par rapport au nombre de contrôles effectués, soit 10%, est en nette diminution, (moyenne des opérations 2009 et 2010: 14%). "Ces chiffres ne permettent pas de percevoir une réelle prise en compte de la sécurité dans les comportements des conducteurs. Cette constatation se vérifie dans les chiffres de l'accidentologie enregistrée depuis janvier 2011, à savoir une baisse du nombre de tués mais une augmentation du nombre des accidents et du nombre des blessés" analyse la préfecture.

La prochaine opération routes bleues ne sera pas annoncée par la préfecture.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !