Histoire :

Saint-Leu commémore la révolte des esclaves


Publié / Actualisé
Du 5 au 8 novembre 1811, éclate sur la commune de Saint-Leu, une insurrection d'esclaves pendant la période d'occupation britannique de l'île Bourbon. Cette révolte est hors du commun dans l'histoire de l'esclavage de l'Océan Indien car elle traduit un acte collectif, organisé et dirigé par les esclaves eux-mêmes. A l'occasion du bicentenaire de cette révolte, la commune de Saint-Leu a voulu marquer la commémoration de cette période pour "rappeler à sa population et à la population réunionnaise dans son ensemble, qu'en 1811, des hommes et des femmes se sont révoltés contre leur condition d'esclaves et y ont laissé leur vie". Une série d'actions sont donc prévues sur la communes jusqu'à la date d'anniversaire de la révolte.
Du 5 au 8 novembre 1811, éclate sur la commune de Saint-Leu, une insurrection d'esclaves pendant la période d'occupation britannique de l'île Bourbon. Cette révolte est hors du commun dans l'histoire de l'esclavage de l'Océan Indien car elle traduit un acte collectif, organisé et dirigé par les esclaves eux-mêmes. A l'occasion du bicentenaire de cette révolte, la commune de Saint-Leu a voulu marquer la commémoration de cette période pour "rappeler à sa population et à la population réunionnaise dans son ensemble, qu'en 1811, des hommes et des femmes se sont révoltés contre leur condition d'esclaves et y ont laissé leur vie". Une série d'actions sont donc prévues sur la communes jusqu'à la date d'anniversaire de la révolte.
Ce programme d'actions est le fruit des travaux des cinq commissions qui se sont réunies depuis le mois de février 2011 en mairie. leur objectif était d'élaborer un projet partagé par l'ensemble des intervenants et de réaliser ensemble une manifestation d'envergure pour le grand public.

Les actions se divisent en 5 axes. D'abord, la commune de Saint-Leu a lancé une consultation de prestation intellectuelle pour la conception, la réalisation et la pose
le 5 novembre 2011 d'une oeuvre d'art dans le parc du 20 Décembre. L'artiste retenu est Richard Vildeman. La sculpture symbolisera la rencontre des esclaves se retrouvant pour réfléchir à la révolte. Elle se caractérise par un demi-cercle en pierre naturelle et un miroir au centre. La commande de l'oeuvre a été faite fin mai 2011.

Autre action, des expositions et des animations artistiques sont prévues dans la communes : l'exposition de 30 planches originales de la bande dessinée de Gilles Gauvin "Tambour battant" Tome 1 et 2 à la bibliothèque de Piton, du 1er au 30 octobre 2011 ou encore l'exposition sur "Histoire et Mémoires de la traite négrière, de l'esclavage et de leurs abolitions en Normandie" comprenant 6 panneaux. D'autres expositions sont prévues dans la commune durant les prochains mois. a noter que du 4 au 8 novembre, un village d'esclaves sera reconstitué sur le parc du 20 Décembre. Des plateaux artistiques, des spectacles, des projections sont également prévus en novembre. Enfin, des colloques, des conférences et des interventions dans des milieux scolaires sont également prévus pour commémorer ce bicentenaire.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !