Clinique Jeanne d'Arc :

Un service cancerologie dans l'Ouest


Publié / Actualisé
En 2010, la clinique Sainte Clotilde dénombrait 1037 nouveaux malades en cancérologie et voyait ses séances de chimiothérapie augmenter de 11 % (5917 séances). 33 % de ces malades viennent de l'Ouest. Afin de renforcer la qualité des prises en charges de ses patients et d'être au plus près d'eux, le groupe de santé Clinifutur a ouvert le 14 juin dernier à la clinique Jeanne d'Arc un service de chimiothérapie ambulatoire.
En 2010, la clinique Sainte Clotilde dénombrait 1037 nouveaux malades en cancérologie et voyait ses séances de chimiothérapie augmenter de 11 % (5917 séances). 33 % de ces malades viennent de l'Ouest. Afin de renforcer la qualité des prises en charges de ses patients et d'être au plus près d'eux, le groupe de santé Clinifutur a ouvert le 14 juin dernier à la clinique Jeanne d'Arc un service de chimiothérapie ambulatoire.
Ce service accessible est à tous. L'accompagnement socio-économique et psychologique est proposé en amont à la clinique Sainte Clotilde. Le patient peut ensuite démarrer ses consultations et séances à la Clinique Jeanne d'Arc.

3 jours par semaine, ce service accueille des patients pris en charge pour des séances de chimiothérapie selon des protocoles de soins plus ou moins lourds. Cela permet d'éviter les déplacements jusqu'à Saint-Denis et restreint le coût des transports pour la CGSS. Un oncologue accueille une trentaine de patients par jour et offre une prise en charge personnalisée.

Horaires d'ouverture de la consultations oncologiques et du traitement de chimiothérapie 3 jours par semaine : Mardi, mercredi, jeudi de 8h à 18h.
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !