Commandement de la gendarmerie de La Réunion :

Le colonel Jean-Pierre Michel succède au colonel Philippe Le Mouêl


Publié / Actualisé
Le colonel Jean-Pierre Michel vient de prendre de prendre le commandement de la gendarmerie de La Réunion depuis le lundi 1er août. Il succède ainsi au colonel Philippe Le Mouêl. Avant de prendre le commandement de la gendarmerie de La Réunion, le colonel Jean-Pierre Michel était nommé chef du bureau des enquêtes judiciaires de l'Inspection Générale de la Gendarmerie nationale à Paris.
Le colonel Jean-Pierre Michel vient de prendre de prendre le commandement de la gendarmerie de La Réunion depuis le lundi 1er août. Il succède ainsi au colonel Philippe Le Mouêl. Avant de prendre le commandement de la gendarmerie de La Réunion, le colonel Jean-Pierre Michel était nommé chef du bureau des enquêtes judiciaires de l'Inspection Générale de la Gendarmerie nationale à Paris.
Le nouveau commandant est placé, entre autres, à la tête d'une unité d'environ 750 militaires d'actives organisés en trois compagnies de gendarmerie départementale (Saint-Benoît, Saint-Paul et Saint-Pierre), d'un escadron départemental de sécurité routière (EDSR), d'un groupe de pelotons d'intervention (GPI), une section de recherches basé à SAINT DENIS (SR), d'une section aérienne de gendarmerie, d'un peloton de gendarmerie de haute montagne (PGHM), une brigade nautique côtière (BNC) basé au Port des Galets, d'une brigade de gendarmerie de transports aériens (BGTA) à Gillot ou encore d'une brigade de prévention de la délinquance juvénile (BPDJ), d'un centre opérationnel de renseignements de gendarmerie (CORG), avec le renfort permanent de 96 gendarmes mobiles venus de métropole, et de 174 réservistes de la Gendarmerie Nationale, soit 7 communautés de brigades (COB Saint-Benoît, COB Sainte-Marie, COB Saint-Leu, COB Etang-Salé, COB Saint-Louis, COB Le Tampon, COB Saint-Joseph).
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !