Trafic passager en juillet 2011 :

Hausse de fréquentation à Roland Garros


Publié / Actualisé
Le trafic passager poursuit sa courbe ascendante en juillet 2011 avec une hausse du nombre de passager de 6,9% par rapport au même mois l'an dernier. Entre janvier et juillet 2011, le nombre de passager total a progressé de 10,7% par rapport à la même période en 2010.
Le trafic passager poursuit sa courbe ascendante en juillet 2011 avec une hausse du nombre de passager de 6,9% par rapport au même mois l'an dernier. Entre janvier et juillet 2011, le nombre de passager total a progressé de 10,7% par rapport à la même période en 2010.
Parmi l'ensemble de ces passagers, les passagers locaux connaissent une croissance de 11,2% et les passagers en transit une baisse de 6,9%. La hausse du nombre de passagers locaux est observée sur la majorité des destinations desservies par l'aéroport de La Réunion Roland Garros notamment pour les destinations principales comme la France (+13,2%), l'Ile Maurice (+16,8%) et Madagascar (+37,8%) ou les destinations secondaires comme la Thaïlande (+108,8%), les Seychelles (+12,3%) et les Comores (+30,2%).

Sur le seul mois de juillet 2011. Le nombre de passagers locaux dont l'origine ou la destination finale est Roland Garros augmente de 6,4%. Cette hausse est soutenue par la progression de la fréquentation des destinations comme la France (+9,2%), Madagascar (+18,9%) et la Thaïlande (+147,2%). A l'inverse, des destinations connaissent une baisse de fréquentation comme l'Ile Maurice (-6,4%) et la Nouvelle Calédonie (-31,5%). Le nombre de passagers en transit à Roland Garros augmente de 25,1% par rapport à juillet 2010. Cette évolution provient principalement de la destination Paris - Ile Maurice via Roland Garros qui a généré un nombre supérieur de passagers en transit par rapport à juillet 2010.

Concernant le trafic aérien, les capacités offertes pour le trafic aérien de l'aéroport de La Réunion Roland Garros sont supérieures à celles de juillet 2010. Elles sont mesurées par le tonnage atterri-décollé (TAD) en hausse de 8,2%. Le nombre de mouvements d'avion est quant à lui en baisse de 0,5%. Ces évolutions contraires indiquent une hausse du nombre d'aéronef de grande capacité (+2,8%) au détriment des aéronefs de capacité inférieure (-0,6% pour les moyens porteurs et -4,3% pour les petits porteurs).

Les capacités offertes enregistrées depuis le début de l'année 2011 sont supérieures à celles de 2010 avec une évolution positive du TAD de 8,3%. Le nombre de mouvements d'avion progresse quant à lui de 3,9% sur la période.

Enfin, le fret aérien, qui comprend le fret direct et en correspondance, en juillet 2011 est comparable au tonnage de juillet 2010. CCette stabilité du tonnage de fret aérien est le résultat de deux évolutions contraires. Le fret embarqué progresse de 2,7% tandis que le fret débarqué baisse de 0,6%. Le fret est principalement transporté sur des modules "mixte". Avec 76,5% du tonnage global transporté en juillet 2010 et 80,2% en juillet 2011, ces modules prennent une part croissante au détriment des modules "cargo" dans le transport du fret.

Enfin, depuis le début de l'année, le tonnage de fret aérien de 2011 est similaire à celui de 2010 (-0,1%). Cette tendance est le résultat d'évolutions inverses, à savoir une hausse du tonnage du fret embarqué (+7,6%) et une baisse du tonnage de fret débarqué (-2,7%).
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !