Santé publique :

Trois cas de rougeole dans le Sud


Publié / Actualisé
Trois cas de rougeole ont été identifiés entre le 8 et le 14 août 2011 dans le Sud de l'île, indique ce mercredi 17 août 2011 l'Agence régionale de santé océan Indien (ARS). Il s'agit de cas autochtone de la maladie puisqu'aucun des trois patients n'avaient voyagé avant de tomber malade. L'ARS appelle la population "à une forte vigilance" et souligne que le vaccin, pour les enfants comme pour les adultes, "reste le moyen de prévention le plus efficace contre la rougeole"
Trois cas de rougeole ont été identifiés entre le 8 et le 14 août 2011 dans le Sud de l'île, indique ce mercredi 17 août 2011 l'Agence régionale de santé océan Indien (ARS). Il s'agit de cas autochtone de la maladie puisqu'aucun des trois patients n'avaient voyagé avant de tomber malade. L'ARS appelle la population "à une forte vigilance" et souligne que le vaccin, pour les enfants comme pour les adultes, "reste le moyen de prévention le plus efficace contre la rougeole"
Le taux de couverture vaccinale contre la rougeole à La Réunion ne permet pas d'assurer une bonne immunité de la population, note aussi l'Agence de santé. Elle rappelle donc que les personnes ayant déjà contracté la maladie sont immunisées à vie, mais que "pour les autres, le seul moyen d'acquérir cette immunité est la vaccination pour se prémunir et protéger son entourage".

Par conséquent, l'ARS "recommande fortement à l'ensemble de la population réunionnaise de vérifier leur statut vaccinal auprès des professionnels de santé, et de mettre à jour, si nécessaire, leur vaccination".

À noter qu'une épidémie importante de rougeole sévit en France métropolitaine où 14 000 cas, dont 615 formes graves et 6 décès, ont été recensés entre le 1er janvier et le 30 juin 2011, Par ailleurs, selon l'Organisation mondiale de la santé, des cas de rougeole ont été identifiés dans plus de la moitié des pays du monde. "Parmi ces pays, des échanges importants ont lieu avec La Réunion, augmentant ainsi le risque de propagation de la maladie sur notre île" termine l'ARS en insistant sur le fait que la rougeole est une maladie grave.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !