Economie :

Reprise significative de l'activité pour le groupe Bourbon


Publié / Actualisé
Les résultats du groupe Bourbon progressent. Au premier semestre 2011, le groupe enregistre une reprise significative de l'activité, soit un chiffre d'affaires de 482,7 millions d'euros. Selon Christian Lefèvre, directeur général de Bourbon, "Bourbon aborde ce nouveau virage en première ligne grâce à une flotte moderne à forte productivité et à un réseau développé mondialement". "Nous sommes arrivés à la fin d'un cycle défavorable qui dure depuis fin 2008 et le marché des navires offshore modernes est en train de se retourner", affirme-t-il.
Les résultats du groupe Bourbon progressent. Au premier semestre 2011, le groupe enregistre une reprise significative de l'activité, soit un chiffre d'affaires de 482,7 millions d'euros. Selon Christian Lefèvre, directeur général de Bourbon, "Bourbon aborde ce nouveau virage en première ligne grâce à une flotte moderne à forte productivité et à un réseau développé mondialement". "Nous sommes arrivés à la fin d'un cycle défavorable qui dure depuis fin 2008 et le marché des navires offshore modernes est en train de se retourner", affirme-t-il.
Au premier semestre 2011, le chiffre d'affaires s'élève à 482,7 millions d'euros, en hausse de 18,8% par rapport au premier semestre de l'année précédente. "Une hausse dûe principalement à la forte croissance de l'Offshore continental, ainsi que de la bonne performance de l'Activité Subsea Services", précise le groupe. Par rapport au second semestre 2010, le chiffre d'affaires augmente de 8,8%. "Cette croissance repose essentiellement sur le segment de l'Offshore continental qui bénéficie simultanément d'une remontée de ses taux d'utilisation et d'un nombre de navires toujours plus élevé", poursuit-il.

Concernant l'excédent brut d'exploitation (EBITDA) du semestre, il atteint 142,1 millions d'euros, soit une hausse de 16,6% par rapport au premier semestre de l'année précédente. Bourbon note que le résultat opérationnel du semestre se monte à 43,1 millions d'euros, soit une progression de 19,9% par rapport au premier semestre de l'année précédente.

Dans ce contexte de reprise, qui commence à se refléter dans les chiffres opérationnels, BOURBON poursuit activement la mise en ?uvre de son plan stratégique BOURBON Leadership 2015", explique Christian Lefèvre.

Par ailleurs, le résultat financier du premier semestre est négatif de 62,7 millions d'euros. "Le coût de l'endettement net atteint 30,2 millions d'euros du fait d'une légère augmentation de l'endettement moyen. L'évolution des parités des devises a généré des charges financières nettes de 30,5 millions d'euros", précise le groupe.

Enfin, le résultat net part de Bourbon du premier semestre est négatif de 21,4 millions d'euros.
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !