Service civique :

Premier bilan après un an d'existence


Publié / Actualisé
La DJSCS (direction de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale) a livré le premier bilan du service civique, mis en place sur l'île depuis août 2010. L'objectif de ce dispositif est d'offrir aux jeunes de 16 à 25 ans la possibilité de s'engager pour une mission d'intérêt général auprès d'organismes publics ou d'associations, sur la base du volontariat. Après un an, 335 contrats de service civique ont été signés sur l'île, et 150 le seront à partir du 5 septembre.
La DJSCS (direction de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale) a livré le premier bilan du service civique, mis en place sur l'île depuis août 2010. L'objectif de ce dispositif est d'offrir aux jeunes de 16 à 25 ans la possibilité de s'engager pour une mission d'intérêt général auprès d'organismes publics ou d'associations, sur la base du volontariat. Après un an, 335 contrats de service civique ont été signés sur l'île, et 150 le seront à partir du 5 septembre.
Depuis août 2010, 58 structures ont accueilli des jeunes en mission de service civique sur toute l'île. Elles interviennent dans sept des neuf champs de mission définis par la loi. 31% des jeunes se sont dirigés vers une mission de solidarité, 23% ont opté pour l'environnement, et 16% pour l'éducation pour tous. Suivent les domaines de la culture, du sport, de la santé et de la citoyenneté.

Au niveau de la répartition des jeunes en mission, il y a autant d'hommes que de femmes. La moyenne d'âge est de 21 ans.

Depuis juillet 2011, et jusqu'à septembre, 70 jeunes ont terminé leur mission de service civique. Parmi eux, 12 s'orientent vers un emploi, 10 reprennent des études, 10 débutent une formation, et 38 sont à la recherche d'un emploi.

95% se sont déclarés satisfaits de cette expérience qui leur a permis de se repositionner dans la vie sociale. Mais au cours de l'année, 48 jeunes ont quitté le dispositif : 19 pour raisons personnelles, en accord avec les structures d'accueil, 17 parce qu'ils ont trouvé un emploi, 12 parce qu'ils ont abandonné.

Pour l'année 2012, la DJSCS poursuit son action de promotion du dispositif en privilégiant la mixité sociale et la diversité des missions. Elle souhaite par ailleurs susciter la réalisation de missions de coopération de service civique dans la zone Océan Indien.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !