Fréquentation touristique au premier semestre 2011 :

Le tourisme d'agrément progresse


Publié / Actualisé
L'Insee publie, ce mardi 27 septembre 2011, les résultats statistiques de la fréquentation touristique pour le premier semestre 2011. Sur cette période, La Réunion a accueilli 201 000 touristes, soit autant qu'au 1er semestre 2010. Le tourisme d'agrément augmente de 14 % et atteint même le niveau de 2005. Le tourisme affinitaire diminue, lui, de 5 %. "Le nombre de touristes en provenance de France métropolitaine progresse de 6 %, alors que les touristes étrangers sont moins nombreux", souligne l'Insee.
L'Insee publie, ce mardi 27 septembre 2011, les résultats statistiques de la fréquentation touristique pour le premier semestre 2011. Sur cette période, La Réunion a accueilli 201 000 touristes, soit autant qu'au 1er semestre 2010. Le tourisme d'agrément augmente de 14 % et atteint même le niveau de 2005. Le tourisme affinitaire diminue, lui, de 5 %. "Le nombre de touristes en provenance de France métropolitaine progresse de 6 %, alors que les touristes étrangers sont moins nombreux", souligne l'Insee.
Selon l'Insee, la croissance du tourisme d'agrément profite aux hôtels classés tandis que "la location meublée continue d'attirer mais s'essouffle". Parallèlement au recul du tourisme affinitaire, les touristes qui résident chez des amis ou de la famille sont moins nombreux qu'en 2010.

L'Insee indique que "les touristes sont restés en moyenne un jour de plus qu'au premier semestre 2010". L'allongement de la durée de séjour dans les hôtels est particulièrement significative, soit plus de 2,1 jours.

L'Insee note également que les dépenses des touristes ont augmenté de 6 % en un an. Au premier semestre 2011, 149 millions d'euros ont ainsi été dépensés.

Enfin, lors du séjour à La Réunion, un "ménage-touriste" a dépensé en moyenne 1 320 euros. Les dépenses liées à l'hébergement augmentent de 7 % comme celles destinées à la restauration. Mais, selon l'Insee, ce sont les dépenses de loisirs et d'achats de cadeaux qui croissent le plus, soit respectivement plus de 18 % et plus de 9 %). Quant aux dépenses de location de voiture, elles progressent peu, soit plus de 2%.
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !