Second tour des primaires citoyennes du parti socialiste :

Le PCR derrière François Hollande


Publié / Actualisé
Le second tour des primaires citoyennes du parti socialiste se tiendra le dimanche 16 octobre. À l'occasion d'un point presse, le parti communiste réunionnais a rappelé son soutien à François Hollande, ce jeudi 13 octobre. Seul candidat à s'être s'engagé auprès du parti, François Hollande représente, selon le PCR, l'espoir du changement face à la politique de Nicolas Sarkozy lors des élections présidentielles de 2012.
Le second tour des primaires citoyennes du parti socialiste se tiendra le dimanche 16 octobre. À l'occasion d'un point presse, le parti communiste réunionnais a rappelé son soutien à François Hollande, ce jeudi 13 octobre. Seul candidat à s'être s'engagé auprès du parti, François Hollande représente, selon le PCR, l'espoir du changement face à la politique de Nicolas Sarkozy lors des élections présidentielles de 2012.
Le dimanche 9 octobre, plus de 22 000 électeurs ont participé au premier tour des primaires citoyennes du parti socialiste. Un premier tour qui avait permis à François Hollande de se hisser en tête avec plus de 43% des votes dans l'île. Un succès "normal" et une "victoire qui doit être amplifiée", pour Maurice Gironcel, "quand l'on sait le contexte économique grave", ajoute-t-il.

Selon le membre du PCR, "la politique en place est affaiblie par la politique de cas social, la destruction de l'emploi, les scandales et la défaite de la droite au Sénat. Le succès de ces primaires démontre une volonté de changement et d'en finir avec la politique actuelle". Il a ainsi rappelé le soutien du parti à François Hollande. "C'est le seul candidat à s'être engagé par écrit", indique-t-il. Il fait ainsi allusion à la lettre que le candidat aux primaires socialistes a adressé à Paul Vergès, chef de file de l'Alliance et du PCR. François Hollande y évoquait vouloir conduire "une nouvelle politique en renforçant le dialogue et l'écoute avec les élus locaux et les collectivités locales et territoriales, car rien ne se décidera plus de manière unilatérale".

Pour sa part, Ary Yee-Chon-Tchi-Kan, membre du secrétariat au PCR, indique que le parti n'a aucune illusion à avoir et à entretenir à l'issue du gouvernement actuel. "Il existe un grand espoir d'alternance. Nous sommes engagés dans ces primaires, car cela a toujours été les stratégies de notre parti. Notre mot d'ordre est de défendre et d'agir pour la population. C'est ce que François Hollande propose". Il poursuit : "Il faut du changement et le changement aura lieu le 6 mai 2012". Enfin, Ary Yee-Chon-Tchi-Kan appelle à la concertation et à la réflexion entre tous les candidats et électeurs réunionnais afin de remettre en cause la politique de Nicolas Sarkozy.

Au lendemain du second tour des primaires citoyennes du parti socialiste, le parti communiste réunionnais invite également la population réunionnaise à travailler d'arrache-pied afin de trouver des solutions et opérer au changement nécessaire.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !