François Hollande, vainqueur des primaires citoyennes du PS :

G.Annette : "La bataille commence"


Publié / Actualisé
François Hollande représentera le parti socialiste aux élections présidentielles de 2012. Au lendemain de sa victoire au second tour des primaires citoyennes du parti socialiste, la fédération locale du parti a exprimé sa satisfaction et s'est félicitée de la participation à ce scrutin, ce lundi 17 octobre, à l'occasion d'un point presse. Pour Gilbert Annette, premier secrétaire de la fédération du parti socialiste à La Réunion, "la vraie bataille commence".
François Hollande représentera le parti socialiste aux élections présidentielles de 2012. Au lendemain de sa victoire au second tour des primaires citoyennes du parti socialiste, la fédération locale du parti a exprimé sa satisfaction et s'est félicitée de la participation à ce scrutin, ce lundi 17 octobre, à l'occasion d'un point presse. Pour Gilbert Annette, premier secrétaire de la fédération du parti socialiste à La Réunion, "la vraie bataille commence".
Sans surprise, conformément à la tendance nationale et au premier tour des primaires citoyennes, les Réunionnais ont renouvelé leur soutien à François Hollande ce dimanche 16 octobre. Avec 53,88% des suffrages, soit 16 037 bulletins contre 46,12% pour Martine Aubry, soit 13 728 bulletins, le député de Corrèze devance dans l'île la secrétaire du parti socialiste. Les électeurs ont également été plus nombreux puisqu'ils étaient 30 000 ce dimanche 16 octobre à avoir glissé leur bulletin dans l'urne dans les 137 bureaux de vote de l'île contre 25 000 au premier tour.

Ce lundi 17 octobre, la fédération locale du parti socialiste s'est félicitée de la participation. "C'est une très bonne mobilisation, au-delà de notre espérance. Cela contribue à réconcilier les électeurs à la politique", a affirmé Monique Orphée.

Pour Gilbert Annette, "cette date du 16 octobre 2011 marque l'histoire des pratiques politiques de La Réunion". "Ces résultats vont au-delà de ce que nous avons souhaité", a-t-il souligné, avant de noter que ces primaires sont un "bon gage" pour l'avenir. "Cela traduit une volonté forte de la part de la population réunionnaise de ne pas rater l'échéance politique que sont les élections présidentielles. C'est une première étape, voire une introduction à ces élections", a-t-il ajouté.

Par ailleurs, Gilbert Annette a insisté sur la démarche "moderne" de ce scrutin. Une démarche qui, selon lui, sera amené à se développer en France.

Pour sa part, Jean-Claude Fruteau, l'un des premiers à avoir soutenu la candidature de François Hollande dans l'île, a tenu, également, à exprimer sa "joie". "Il faudra compter avec le parti socialiste. Nous sommes conscients que tout commence aujourd'hui, et ce jusqu'au 6 mai 2012, et que les trois millions d'électeurs portent l'espoir sur notre parti", a-t-il commenté.

Par ailleurs, les membres de la fédération locale ont félicité la participation du parti communiste réunionnais aux primaires citoyennes. "Cet apport positif augure l'union des forces de progrès pour les prochaines présidentielles et législatives. Cela démontre la nécessité de combattre ensemble Nicolas Sarkozy", a commenté Gilbert Annette. "François Hollande a fait la démonstration qu'il était capable de rassembler au second tour de ces primaires. C'est un point déterminant qui lui permettra d'avoir la victoire", a-t-il poursuivi.

Enfin, le premier secrétaire a noté que "la gauche a connu deux succès dernièrement" : la majorité absolue au Sénat pour la première fois sous la cinquième république et les primaires citoyennes. "Le prochain succès que nous attendons maintenant, ce sont les présidentielles", a-t-il affirmé. Un succès qu'il n'a pas manqué de qualifier de "non acquis" et de "match difficile".

Émilie Sorres pour
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !