Rectorat - Embauche des contractuels :

La CGTR Educ'Action veut de la transparence


Publié / Actualisé
Ce jeudi 3 novembre 2011, une cinquantaine de personnels contractuels et vacataires du rectorat se sont mobilisés dans l'enceinte même du rectorat, afin de réclamer de la transparence en ce qui concerne les recrutements. Ils ont notamment protesté contre l'embauche d'un contractuel venu de l'extérieur, alors que localement, "de nombreuses personnes qualifiées pour le même poste se trouvent sur liste d'attente", regrette Patrick Corré, représentant de la CGTR Educ'Action.
Ce jeudi 3 novembre 2011, une cinquantaine de personnels contractuels et vacataires du rectorat se sont mobilisés dans l'enceinte même du rectorat, afin de réclamer de la transparence en ce qui concerne les recrutements. Ils ont notamment protesté contre l'embauche d'un contractuel venu de l'extérieur, alors que localement, "de nombreuses personnes qualifiées pour le même poste se trouvent sur liste d'attente", regrette Patrick Corré, représentant de la CGTR Educ'Action.
"Le recrutement s'est fait ''en misouk''. La commission consultative des personnels n'était même pas au courant. C'est aberrant qu'on recrute quelqu'un de l'extérieur sous prétexte que le poste demande des compétences particulières, alors qu'à La Réunion, beaucoup sont sur liste d'attente pour occuper un tel poste. On ne peut pas sacrifier les collègues en interne", explique Patrick Corré.

"Nous nous sommes mobilisés parce que nous voulons de la transparence dans les recrutements. Si nous ne le faisons pas, il risque d'y avoir de plus en plus de dérives et c'est inacceptable", a-t-il ajouté.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !