Incendie dans les hauts du sud-ouest :

Le feu toujours contenu


Publié / Actualisé
À 18 heures, ce jeudi 10 novembre 2011, le feu qui ravage les hauts de l'ouest depuis le mardi 25 octobre, reste contenu dans le périmètre établi. Selon la préfecture, les conditions météorologiques sont favorables au travail au sol. Le traitement des points chauds et le refroidissement des lisières se poursuivent sur l'ensemble du sinistre en complément d'une surveillance active généralisée. L'évolution favorable du sinistre permet aujourd'hui d'organiser une relève partielle des renforts, indique la préfecture.
À 18 heures, ce jeudi 10 novembre 2011, le feu qui ravage les hauts de l'ouest depuis le mardi 25 octobre, reste contenu dans le périmètre établi. Selon la préfecture, les conditions météorologiques sont favorables au travail au sol. Le traitement des points chauds et le refroidissement des lisières se poursuivent sur l'ensemble du sinistre en complément d'une surveillance active généralisée. L'évolution favorable du sinistre permet aujourd'hui d'organiser une relève partielle des renforts, indique la préfecture.
La situation actuelle sur zone a évolué très favorablement. Le feu du Piton des Orangers-Maïdo est éteint et celui des Bénares est désormais circonscrit. Le feu est maîtrisé et sous surveillance sur l'ensemble du front Est et sur la lisière Sud tandis que des foyers résiduels persistent autour du Piton Fougères, note la préfecture. La lisière reste, elle, active sur le secteur de Trois Bassins. Les sapeurs pompiers concentrent leur action sur le traitement des points chauds de ce secteur.

16 largages ont été effectués par les 2 DASH, appuyés pas un hélicoptère bombardier d'eau.

À ce jour, 768 personnels ont été déployés sur l'ensemble des missions sur feu, en soutien et en surveillance, dont 416 hommes et femmes venus de métropole engagés aux côtés des sapeurs pompiers de l'île.

L'arrivée de ces renforts nationaux s'était, en effet, échelonnée sur plusieurs jours. Compte tenu de l'évolution favorable du feu, une relève partielle des renforts sera organisée.

A compter de mercredi 16 novembre, l'effectif des renforts nationaux s'établira ainsi à 240 personnels (108 personnels des UIISC et 132 sapeurs pompiers territoriaux). "Aux côtés des sapeurs pompiers réunionnais, ils vont poursuivre le travail de traitement des lisières et des points chauds, ainsi que l'extinction des espaces parcourus par les flammes. Ils permettront en outre au SDIS de La Réunion de reconstituer sa pleine capacité opérationnelle de façon à répondre à d'autres sollicitations d'envergure", précise la préfecture.

71 blessés sont comptabilisés depuis le début des opérations.

Par ailleurs, le préfet rappelle que du 15 août au 15 janvier, tout emploi du feu est interdit par l'arrêté préfectoral n° 3476 du 14 décembre 2009. Tout contrevenant s'expose à des poursuites pénales.

La circulation sur la route du Maïdo est autorisée jusqu'à la luge. Tous les commerces, restaurants de Petite France, le centre équestre et le parc de loisir du Maïdo sont ouverts et leurs accès ne connaissent aucune restriction.
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !