Tribunal correctionnel de Saint-Denis :

Alain Bénard évite l'inéligibilité


Publié / Actualisé
Jugé le mardi 25 octobre au tribunal correctionnel de Saint-Denis pour des faits supposés d'achats d'électeurs, Alain Bénard a été reconnu coupable ce mardi 29 novembre 2011. Il a été condamné à une amende de 3 000 euros avec sursis et le versement d'un euro symbolique à la partie civile. Il a échappé à l'inéligibilité.
Jugé le mardi 25 octobre au tribunal correctionnel de Saint-Denis pour des faits supposés d'achats d'électeurs, Alain Bénard a été reconnu coupable ce mardi 29 novembre 2011. Il a été condamné à une amende de 3 000 euros avec sursis et le versement d'un euro symbolique à la partie civile. Il a échappé à l'inéligibilité.
Pour rappel, en 2008, peu de temps avant les municipales, Alain Bénard avait fait payer par la commune saint-pauloise les factures d'eau de quelques centaines d'usagers. Il était alors encore maire de Saint-Paul et il avait comme adversaire la communiste Huguette Bello qui venait de le battre aux législatives.

Le mardi 25 octobre dernier, le procureur avait requis 6 mois de prison avec sursis, 7 500 euros d'amende et 3 ans d'inéligibilité.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !