Aéroport- Contrôle sévère des douanes :

Pas de passeport pour les végétaux


Publié / Actualisé
Ce jeudi 15 décembre 2011, les services des douanes et de la DAAF (direction de l'alimentation, de l'agriculture et de la forêt de La Réunion) ont organisé une opération de contrôle des bagages à l'aéroport Roland Garros. Les 48 passagers contrôlés arrivés de Maurice. L'objectif est de sensibiliser le public au fait que toute importation de végétaux est interdite quel que soit leur pays d'origine. L'interdiction s'applique aussi à la viande et aux produits laitiers provenant de États n'appartenant pas à l'Union européenne. Cela dans le but d'empêcher l'introduction de maladies contagieuses pour les animaux - et parfois pour l'homme -, ainsi que celles d'organismes nuisibles pour les arbres, les végétaux locaux.
Ce jeudi 15 décembre 2011, les services des douanes et de la DAAF (direction de l'alimentation, de l'agriculture et de la forêt de La Réunion) ont organisé une opération de contrôle des bagages à l'aéroport Roland Garros. Les 48 passagers contrôlés arrivés de Maurice. L'objectif est de sensibiliser le public au fait que toute importation de végétaux est interdite quel que soit leur pays d'origine. L'interdiction s'applique aussi à la viande et aux produits laitiers provenant de États n'appartenant pas à l'Union européenne. Cela dans le but d'empêcher l'introduction de maladies contagieuses pour les animaux - et parfois pour l'homme -, ainsi que celles d'organismes nuisibles pour les arbres, les végétaux locaux.
"La Réunion a un niveau de sécurité sanitaire sans équivalent" expliquent les douanes et la DAAF. Raison pour laquelle les végétaux, les animaux et les produits d'origine animale importés font l'objet de contrôles sanitaires et phytosanitaires par les services des douanes et de la DAAF. Les produits suspects saisis dans les bagages sont systématiquement détruits.

En plus de la destruction des produits, des peines pouvant allant jusqu'à 2 ans de prison et à 75 000 euros d'amendes peuvent être prononcées par les tribunaux à l'encontre des contrevenants. "Mais il est vrai que seuls les passagers ayant l'intention délibérée de nuire à l'environnement sont passibles de sanctions" commente Gilles Guillemot, divisionnaire des douanes,

Olivier Pinguet, vétérinaire et responsable du service de l'alimentation à la DAAF, explique que "l'environnement réunionnais est plus fragile que l'environnement continental. Car La Réunion est une île isolée et protégée". Il souligne : "les produits laitiers et animaux provenant de Métropole et de l'Union européenne sont autorisés. Ceux provenant des autres pays sont prohibés. Les végétaux sont par contre interdit quelle que soit leur provenance"

La vigilance est d'autant plus de mise que les échanges entre les îles de l'océan Indien ne cessent de s'accroître. "On choisit de contrôler davantage les vols provenant de pays de la zone" indique Olivier Pinguet.

Lors du contrôle du 15 décembre 2011, beaucoup de passagers étaient surpris. Une voyageuse a dû laisser ses bananes et ses pommes dans un congélateur des douanes. "Je ne savais pas que c'était interdit. On ne nous a rien dit à ce propos à Maurice. Heureusement que ce ne sont que des fruits" commente la passagère.

"Des passagers qui n'ont pas beaucoup de moyens sont contents de ramener des produits de Maurice pour Noël, par exemple, c'est triste quand on doit tout leur confisquer et le détruire" ne cache pas le chef des services douaniers, Joël Capra. "Avec tous les dépliants d'informations, les sites Internet et les douaniers présents à tout moment dans l'aéroport, il vaut mieux se renseigner plutôt que se faire attraper" conseille Gilles Guillemot, le divisionnaire des douanes.

Pour rappel, il est interdit d'introduire des végétaux frais (fleurs, fruits, légumes...) de l'étranger ou de métropole, des denrées animales autres que des produits de pêche provenant de pays tiers, des animaux de compagnie sans respecter la réglementation concernant la rage.

Soe Hitchon pour
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !