Enquête de l'Insee - Recensement de la population :

En 10 ans, 110 000 personnes de plus à La Réunion


Publié / Actualisé
L'Insee (institut national de la statistique et des études économiques) a publié ce jeudi 29 décembre 2011 les données sur le recensement de la population à La Réunion. Entre 1999 et 2009, le rapport indique ainsi que la population a augmenté de 110 000 personnes, ce qui représente une augmentation de 16%. Au 1er janvier 2009, la France comptait 64 304 500 habitants, dont 816 364 à La Réunion.
L'Insee (institut national de la statistique et des études économiques) a publié ce jeudi 29 décembre 2011 les données sur le recensement de la population à La Réunion. Entre 1999 et 2009, le rapport indique ainsi que la population a augmenté de 110 000 personnes, ce qui représente une augmentation de 16%. Au 1er janvier 2009, la France comptait 64 304 500 habitants, dont 816 364 à La Réunion.
Entre 1999 et 2009, la population de La Réunion a augmenté de 1,5% chaque année, contre 0,7% en France métropolitaine. Sa croissance a été constatée dans 23 des 24 communes de l'île. La Plaine des Palmistes, les Avirons et la Possession sont les trois villes où la population a le plus augmenté sur cette décennie, avec plus de 3% d'augmentation par an. A l'opposé, la population a faiblement progressé au Port, à Sainte-Rose et à Saint-Philippe.

La croissance démographique est identique à l'Ouest, au Sud et à l'Est. Elle est sensiblement inférieure au Nord (Saint-Denis, Sainte-Marie, Sainte-Suzanne) où la population croît de 1,2% chaque année.

La croissance démographique de La Réunion est due à un solde naturel (excédent des naissances sur les décès) très élevé. Avec 1,5% de croissance annuelle, La Réunion se classe en troisième position des régions françaises, derrière la Guyane (3,6%) et la Corse (1,6%). Néanmoins, la croissance démographique, même si elle reste forte, ralentit. Entre 1990 et 1999 en effet, la population augmentait annuellement de 1,9% grâce à un solde naturel élevé, cumulé à un excédent migratoire (arrivées plus nombreuses que les départs). Depuis le début des années 2000, cet excédent migratoire s'est fortement réduit, note l'Insee.

Au final, en près de 50 ans, la population à La Réunion a été multipliée par 2,3, indique l'Insee. Dans le même temps, elle a augmenté d'un tiers en France métropolitaine. La croissance démographique s'est répartie inégalement sur le territoire. Les communes plus isolées, Salazie et Cilaos, ont aujourd'hui à peine plus de population qu'en 1961 (respectivement + 12% et + 15%), tandis que la population de la Possession a plus que quadruplé, et celle du Tampon ou de Saint-Paul a quasiment triplé.
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !