Météo :

2011: année la plus chaude


Publié / Actualisé
Selon Météo France, à l'instar de la métropole, et dans le prolongement des années 2009 et 2010, l'année 2011 se révèle la plus chaude à La Réunion. "La température moyenne annuelle pour 2011, calculée à partir des relevés de 20 stations automatiques réparties sur l'île, présente un écart positif de 0,75°C par rapport à la moyenne calculée sur la période 1991-2010", note les services météorologiques.
Selon Météo France, à l'instar de la métropole, et dans le prolongement des années 2009 et 2010, l'année 2011 se révèle la plus chaude à La Réunion. "La température moyenne annuelle pour 2011, calculée à partir des relevés de 20 stations automatiques réparties sur l'île, présente un écart positif de 0,75°C par rapport à la moyenne calculée sur la période 1991-2010", note les services météorologiques.
En examinant les données plus en détail, Météo France dit constater que, sur les 20 postes de mesure exploités, 13 ont battu leur record annuel de température moyenne, et les 7 autres se situent au 2ème ou 3ème rang des années les plus chaudes.

Les services météorologiques notent que "les mois de juin, juillet, août et septembre ont tous battu des records de température moyenne". "Un seul mois de l'année, janvier, présente une anomalie de température très légèrement négative (-0,1°C). Tous les autres mois enregistrent des températures plus élevées qu'habituellement", poursuit Météo France.

Enfin, toujours selon Météo France, la température moyenne annuelle de Gillot aéroport, station de référence de La Réunion et la plus ancienne en termes de relevés de température, présente une anomalie positive de température de près de 1°C par rapport à la normale. "Ainsi, pour cette station, la température moyenne annuelle de 24,8°C observée en 2011 constitue la valeur la plus élevée depuis le début des relevés en 1953", conclut Météo France.
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !