Élections municipales partielles de Sainte-Suzanne :

D.Alamélou veut un "programme réaliste et ambitieux"


Publié / Actualisé
La campagne pour les élections municipales partielles de Sainte-Suzanne est en marche. Entouré de ses colistiers à sa permanence de Quartier Français, Daniel Alamélou, tête de la liste "Solidarité Unité Respect pour un développement harmonieux de Sainte-Suzanne", a présenté son programme, ce dimanche 15 janvier 2012. "Un programme ambitieux et réaliste", selon lui, autour de deux axes, "la proximité" et le "plan local d'urbanisme", qu'il "souhaite valider en 2012 afin de construire la ville de demain". "Confiant", l'actuel premier adjoint de Sainte-Suzanne n'envisage pas de second tour.
La campagne pour les élections municipales partielles de Sainte-Suzanne est en marche. Entouré de ses colistiers à sa permanence de Quartier Français, Daniel Alamélou, tête de la liste "Solidarité Unité Respect pour un développement harmonieux de Sainte-Suzanne", a présenté son programme, ce dimanche 15 janvier 2012. "Un programme ambitieux et réaliste", selon lui, autour de deux axes, "la proximité" et le "plan local d'urbanisme", qu'il "souhaite valider en 2012 afin de construire la ville de demain". "Confiant", l'actuel premier adjoint de Sainte-Suzanne n'envisage pas de second tour.
À la tête de la liste "Solidarité Unité Respect pour un développement harmonieux de Sainte-Suzanne", Daniel Alamélou a affirmé, ce dimanche 15 janvier, vouloir un "programme ambitieux et réaliste" afin de "faire face aux défis du présent et préparer l'avenir". Entourés de ses colistiers à la permanence de Quartier Français, le candidat a souligné que "la ville de Sainte-Suzanne est capable et a le devoir de créer de nombreux postes d'insertions".

"Les rivières et ravines, les espaces naturels sensibles, les sites touristiques, la valorisation du cadre de vie, l'éradication des dépôts sauvages et le Parc national des hauts constituent autant de viviers d'emplois", a-t-il expliqué. Il a ajouté "vouloir mettre en ?uvre un dispositif d'animation locale de proximité axé sur l'emploi". Autre projet, la création d'un centre régional du maloya et des musiques actuelles à Trois Frères, en concertation avec la famille du Rwa Kaf.

Le candidat au fauteuil de maire a également annoncé que "la deuxième grande partie du programme s'articule autour du Plan Local d'Urbanisme". "Il s'agit d'anticiper les besoins de demain pour les 25 000 habitants de Sainte-Suzanne à venir", a-t-il poursuivi. Daniel Alamélou cite le projet de la Zac C?ur de ville, celui de l'entrée de ville et celui du centre de secours des pompiers à la Marine.

Par ailleurs, face aux accusations de traîtrise du parti communiste réunionnais, Daniel Alamélou a précisé vouloir "une campagne plus sereine", et "l'apparition d'une charte de bonne conduite".

Confiant, il dit être persuadé d'être élu majoritairement au vu du travail mené vis-à-vis de la population. Il est dans une démarche de premier tour, si second tour il y a, concernant d'éventuelles alliances, il affirme qu'il y aura concertation avec toute son équipe.

Concernant l'élection du 29 janvier, la tête de liste de "Solidarité Unité Respect pour un développement harmonieux de Sainte-Suzanne" se dit "confiant". Il n'envisage pas, pour l'instant, de deuxième tour. Il a tout de même commenté que dans l'éventualité d'un deuxième tour, son équipe et lui décideront ensemble avec qui faire alliance ou non.



Le premier tour des élections partielles de Sainte-Suzanne se tiendra le 29 janvier 2012.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !

Illustration : Kwa Films

Kwa Films

30 reportage(s)
Kwa films

Sudel Fuma, héros créole

Kwa Films

"Gangster Project" à Cape Town

Kwa Films

Talents La Kour, le making-off...