Mayotte - Lutte contre le paludisme :

Des moustiquaires installées dans tous les foyers


Publié / Actualisé
L'ARS-OI (agence régionale de santé Océan Indien) lance, en association avec l'instance régionale d'éducation et de promotion de la santé (IREPS) et les communes de Mayotte, l'installation gratuite de moustiquaires imprégnées d'insecticide longue durée (MIILD) dans tous les foyers de l'île à partir du 6 février 2012. La MIILD permet de prévenir le paludisme ou d'autres maladies transmises par les moustiques. Elle est recommandée par l'organisation mondiale de la santé, et reste efficace au moins trois ans.
L'ARS-OI (agence régionale de santé Océan Indien) lance, en association avec l'instance régionale d'éducation et de promotion de la santé (IREPS) et les communes de Mayotte, l'installation gratuite de moustiquaires imprégnées d'insecticide longue durée (MIILD) dans tous les foyers de l'île à partir du 6 février 2012. La MIILD permet de prévenir le paludisme ou d'autres maladies transmises par les moustiques. Elle est recommandée par l'organisation mondiale de la santé, et reste efficace au moins trois ans.
Une MIILD est une moustiquaire avec un produit insecticide (deltaméthrine) directement intégré dans la fibre de polyester au moment de la fabrication. Sa durée de vie est d'environ 3 ans ou 20 lavages (minimum), et n'a pas besoin d'être ré-imprégnée (le lavage suffit à la réactiver). Elle est utilisée dans de nombreux pays du monde, recommandée par l'organisation mondiale de la santé pour la lutte contre le paludisme, et ne présente pas de toxicité dans les conditions normales d'utilisation.

Les molécules d'insecticide confèrent à la moustiquaire un effet exito-répulsif (qui provoque l'éloignement des moustiques) et un effet choc qui assomme et tue le moustique qui rentre en contact avec le support imprégné. Les MIILD ont également un impact connu sur d'autres espèces nuisantes : puces, poux, cafards, punaises, scolopendres...
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !