Port Est :

Les employés de la SOMIP toujours en grève


Publié / Actualisé
La grève des 12 employés de la SOMIP (société de maintenance industrielle et portuaire) au Port-Est se poursuit ce jeudi 16 février 2012. Depuis une semaine, ces techniciens de maintenance ont entamé un mouvement car ils s'inquiètent de leurs conditions salariales, suite à un appel d'offres remporté par l'entreprise Endel (GDF-Suez). Jusqu'à présent, les rencontres entre les différentes parties n'ont rien donné. Le trafic portuaire est fortement perturbé.
La grève des 12 employés de la SOMIP (société de maintenance industrielle et portuaire) au Port-Est se poursuit ce jeudi 16 février 2012. Depuis une semaine, ces techniciens de maintenance ont entamé un mouvement car ils s'inquiètent de leurs conditions salariales, suite à un appel d'offres remporté par l'entreprise Endel (GDF-Suez). Jusqu'à présent, les rencontres entre les différentes parties n'ont rien donné. Le trafic portuaire est fortement perturbé.
Les 12 salariés de la société SOMIP ont décidé d'une grève illimitée pour demander que soient prises en compte leur ancienneté et les avantages acquis, suite à la reprise de leur contrat par la société Endel (filiale du groupe GDF-Suez) qui a gagné l'appel d'offres de la maintenance des portiques du Port.

Le personnel, invité à démissionner de l'entreprise SOMIP, craint en effet de voir s'envoler tous leurs acquis (primes, treizième mois, ancienneté...). Les techniciens de maintenance étant en grève, les bateaux qui n'ont pas de grue de bord ne sont plus déchargés, perturbant fortement le trafic portuaire.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !