La Possession :

Jean-Yves Morel "inquiet" pour l'avenir de la commune


Publié / Actualisé
Le groupe La Possession Avenir, mené par Jean-Yves Morel et Françoise Sadon, a tenu une conférence de presse ce samedi 3 mars 2012 pour évoquer l'actualité politique de la commune possessionnaise. Ont été abordés l'analyse du budget primitif 2012, les finances communales, les coupes des finances pour les associations et l'opposition de certains membres de la majorité, au maire Roland Robert.
Le groupe La Possession Avenir, mené par Jean-Yves Morel et Françoise Sadon, a tenu une conférence de presse ce samedi 3 mars 2012 pour évoquer l'actualité politique de la commune possessionnaise. Ont été abordés l'analyse du budget primitif 2012, les finances communales, les coupes des finances pour les associations et l'opposition de certains membres de la majorité, au maire Roland Robert.
Jean-Yves Morel, conseiller municipal opposé à la majorité à La Possession, a indiqué que le budget principal 2012 de la ville sera soumis au vote le mercredi 7 mars, et qu'il prévoit une augmentation de la taxe foncière de 4,48 points. Il considère que "ce budget est injuste". "On veut faire croire que ce sont les riches qui paieront. Or, une fois de plus, les ménages moyens et défavorisés seront impactés", ajoute-t-il.

Jean-Yves Morel s'indigne quant au mobile invoqué par le maire Roland Robert par rapport à cette augmentation. "Le maire nous annonce qu'il s'agit de s'aligner sur les autres communes de l'Ouest. Mais c'est faux, puisque sur les trois taxes, nous sommes passés au dessus de la moyenne des 5 communes de l'Ouest", assure-t-il.

Le conseiller municipal de l'opposition se dit "inquiet de la gestion catastrophique des dépenses communales". Il souligne que le budget du fonctionnement a constamment augmenté depuis 2008 là où les investissements ont diminué de 12%. Il précise par ailleurs que le budget général a diminué de 7% alors que la population de la Possession augmente, et que le poste "dépenses du personnel" ne cesse d'augmenter.

Pour Jean-Yves Morel, "c'est évident, l'augmentation des impôts répond à l'augmentation du train de vie de la commune et non pas à son développement avec les investissements nécessaires qui peuvent générer des recettes".

Il est également intervenu sur le traitement communal des associations qu'il considère "injuste". "Nous dénonçons la baisse des subventions infligée aux associations alors que le contexte social est difficile, et que le tissu associatif joue un rôle primordial auprès des jeunes".

Enfin, Jean-Yves Morel a réagi suite à la récente annonce de 11 élus de la majorité, qui ont décidé de soutenir la candidature d'Huguette Bello pour les élections législatives dans la 2e circonscription, alors que le maire de la Possession - en compagnie de Jean-Yves Langenier - sera face à elle dans cette même circonscription. "Quelques membres de la majorité s'opposent au maire, ça prouve quand même qu'il y a un problème. Pour moi, c'est la conséquence d'une situation où il n'y a plus de droit à la parole", considère Jean-Yves Morel.

Il dit son inquiétude concernant l'avenir de la commune. "Nous nous trouvons dans une situation fragile, instable, alors qu'il y a des rendez-vous importants pour notre ville qui approchent, comme la route du littoral, l'enjeu touristique ou le transport en commun. Nous appelons donc nos collègues du conseil municipal à se réunir autour d'une plateforme pour réfléchir à ce que nous souhaitons pour la Possession", termine Jean-Yves Morel.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !