Présidentielle - Europe écologie les Verts Réunion :

Eva Joly, "une femme intègre"


Publié / Actualisé
Ce samedi 7 avril 2012, les membres d'Europe Ecologie Les Verts (EELV) Réunion ont tenu une conférence de presse. L'occasion de revenir sur la question sociale, notamment développé lors des récentes visites de candidats à la présidentielle et d'évoquer le projet d'Eva Joly. Le parti "insiste sur les valeurs humaines d'une femme intègre". Nous publions ci-dessous leur communiqué.
Ce samedi 7 avril 2012, les membres d'Europe Ecologie Les Verts (EELV) Réunion ont tenu une conférence de presse. L'occasion de revenir sur la question sociale, notamment développé lors des récentes visites de candidats à la présidentielle et d'évoquer le projet d'Eva Joly. Le parti "insiste sur les valeurs humaines d'une femme intègre". Nous publions ci-dessous leur communiqué.
"Ce samedi, EELV-Réunion revenait sur la question sociale, une question qui a été développé à l'envie lors des recentes visites de candidats. Comme le dira Jean-Pierre Marchau, candidat sur la 1ère circonscription, entre le " débrouillez-vous de la droite et les solutions distributives de la gauche traditionnelle, les écologistes ont une vraie différence dans leur approche qui intègre le constat des limites de la planète ".

Aussi, les écologistes préconisent d'agir sur les dépenses contraintes (logement, eau, énergie, déplacements,...) qui pèsent beaucoup sur les ménages modestes, une volonté qui se traduit dans les propositions de Eva Joly avec l'encadrement des loyers, des tarifs progressifs pour l'eau et l'électricité, le développement du train, soit une économie de 2 000 euros en moyenne par an par rapport à l'automobile.

Pour Danon Odayen, porte-parole et candidate dans la 7ème circonscription, Eva Joly s'attache à "développer le bien-être social tout au long de la vie". Insistant sur la petite enfance, Danon Odayen met en avant la volonté d'abroger le décret Morano qui avalise une dégradation de l'accueil en crèche, puis développe les propositions d'Eva Joly pour un droit à 8 ans de formation par actif et sur l'accueil des personnes âgées.

Yvette Duchemann candidate dans la 6ème circonscription, développe les propositions éducatives d'Eva Joly pour une "continuité territoriale éducation", un projet de mobilité choisie plutôt que subie qui assurerait "l'ouverture vers l'extérieur de tous les réunionnais", un projet qui irait de pair avec une école qui retrouverait les moyens humains qui lui ont été retirés, avec un rétablissement de la formation initiale des enseignants, et un vrai développement culturel.

Nila Minatchy, candidate dans la 2ème circonscription, focalise son intervention sur la jeunesse, en rappelant le chiffre de 60% des jeunes entre 16 et 25 ans au chômage à la Réunion. Un constat que l'on retrouve dans certaines zones déshéritées de la métropole et qui amène Eva Joly à proposer le dispositif "Un jeune, un projet, un revenu" pour celles et ceux qui étudient une "allocation d'étude rénovée" et pour celles et ceux qui sont sans emploi, l'insertion par le biais d'un projet accompagné, qualifiant et ouvrant droit à un revenu minimum de 600 euros.

Enfin, Jean-Alain Cadet, secrétaire régional, insiste sur les valeurs humaines d'une femme intègre. La reconversion écologique de l'économie, prônée par Eva Joly peut amener la création d'un million de vrais emplois (loin de la précarité des contrats aidés) dans le bâtiment, l'énergie, l'agriculture ou la filière bois... Une volonté soutenue par une banque décentralisée des outremers et des projets de recherche pour faire de La Réunion la locomotive de l'Océan Indien".
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !